Archives du mot-clé construction

Immobilier : fin de crise en perspective ?

Les promoteurs préparent l’après-crise en achetant davantage de terrains. Du coup, les offres d’emploi dans l’immobilier et la construction retrouvent des couleurs. A tel point que le cabinet de conseil en relations humaines Hudson entrevoit une reprise du secteur dès 2014.

Et si la crise de l’immobilier vivait ses derniers mois ? C’est ce que laisse entrevoir le cabinet de conseil en relations humaines et en recrutement Hudson. Dans son baromètre du 22 mai 2013, il constate une hausse de ses prises de commandes (offres de postes) dans ce secteur. Au premier trimestre, elles augmentent de 20 % par rapport à la même période de 2012. La progression atteint 47 % pour l’emploi dans l’immobilier de commerce et 30 % dans la promotion immobilière résidentielle en région.

Selon Hudson, de nombreux promoteurs achètent actuellement des terrains. Leur objectif : conquérir des parts de marché dans les trois ans. « Les prises de position sur les charges foncières en vue de développer de nouveaux programmes immobiliers dans les grandes agglomérations du sud de la Loire et de Rhône-Alpes (Nantes, Bordeaux, Toulouse, Montpellier, Marseille, Nice, Lyon, Grenoble, Annecy, Pays-de-Gex) créent des besoins en recrutement », explique le communiqué de ce cabinet de conseil.

La crise actuelle, d’après Hudson, tient à la pénurie de logements dont souffre la France. Elle a entraîné une hausse des prix que les Français n’ont pas pu suivre. Avec une conjoncture économique globale souffreteuse et de nombreuses incertitudes – notamment fiscales – le marché s’est bloqué. « L’immobilier est une succession de « stop and go » avec de fortes amplitudes », analyse Laurent Derote, directeur immobilier et construction chez Hudson.« 2013 pourrait être la dernière année d’un cycle défavorable et 2014 une année de reprise. »

Fin février dernier, le Crédit foncier, dans ses prévisions sur l’immobilier en 2013, annonçait déjà une éclaircie pour l’an prochain. Il tablait notamment sur une hausse des ventes de 5 % dans l’ancien et sur une légère remontée des mises en chantier dans le neuf. Pour cette banque spécialisée dans les prêts à l’habitat, les marchés financiers anticipaient déjà une reprise de l’économie globale en 2014. Un coup de mieux qui pourrait entraîner le retour de tensions inflationnistes. Avec à la clé des taux d’intérêt qui repartiraient à la hausse sans pour autant s’emballer.

(Source : www.pap.fr)

www.drhouse-immo.com

De nouvelles mesures pour aider à la construction de logements

Le gouvernement va prendre des mesures permettant d’obtenir plus rapidement un permis de construire ou encore de surélever un immeuble. Le but: relancer la construction.

Alors que les mises en chantier chutent et que 3,5 millions de personnes sont mal logées en France, le gouvernement se doit d’agir vite en la matière. Cécile Duflot, la ministre du Logement, a présenté jeudi en Conseil des ministres un projet de loi qui permettra une mise en œuvre rapide – très souvent à l’été – des propositions du texte (juridiquement, l’exécutif passera par des ordonnances). Propositions elles-mêmes issues du plan pour le logement annoncé par François Hollande le 21 mars. L’objectif de l’exécutif reste le même: que d’ici à 2017, 500.000 logements soient construits par an en France.

Première mesure de ce projet de loi: la réduction des démarches administratives liées à la construction de logements. Le gouvernement souhaite que soit mise en place une procédure intégrée, conçue pour prendre trois fois moins de temps. «C’est une demande forte des professionnels, qui se plaignent de délais trop longs pour obtenir des permis de construire», souligne-t-on au ministère du Logement.

Dans la même veine, l’exécutif veut raccourcir le délai de traitement des recours contentieux et surtout lutter contre les recours abusifs. Dans certaines régions, des groupes quasi-mafieux se sont fait une spécialité de contester des permis de construire, dans l’unique but de monnayer le retrait du recours. D’après le ministère, cela empêcherait la construction d’environ 25.000 logements par an en France. Pour mettre fin au phénomène, l’exécutif veut réduire le délai pendant lequel le recours est possible. Il propose également que l’auteur du recours puisse être condamné à payer des dommages et intérêts au porteur du projet.

Réforme du logement et de l’urbanisme présentée fin juin

L’autre grand train de mesures concernera un des chevaux de bataille de Cécile Duflot: la densification de la ville et la lutte contre l’étalement urbain. Actuellement, les plans locaux d’urbanisme (PLU), qui fixent les règles générales d’utilisation du sol sur un territoire considéré, peuvent bloquer la transformation de bureaux en logements ou empêcher qu’un immeuble soit surélevé, bien qu’il soit entouré de bâtiments plus hauts. Autre contrainte, le PLU peut imposer la création d’un nombre de places de stationnement par habitation, ce qui renchérit la construction, la réalisation d’une place coûtant en moyenne 20.000 à 25.000 euros. Le gouvernement veut imposer, via son projet de loi, que, dans ces trois cas, on puisse passer outre au PLU. «Au moins 3,5 millions de mètres carrés vides peuvent être transformés rapidement en logements», a estimé Cécile Duflot, à la sortie du Conseil des ministres. Un optimisme que ne partagent pas les promoteurs, qui rappellent le coût élevé de la reconversion de bureaux en habitations.

Voilà pour les mesures urgentes. Pour le reste, le ministère continue de travailler sur sa réforme du logement et de l’urbanisme, qui sera présentée fin juin en Conseil des ministres. Une réforme qui risque d’être moins consensuelle, notamment parce qu’elle prévoit d’étendre à toute la France la mesure d’encadrement des loyers aujourd’hui appliquée dans 38 agglomérations.

(Source : www.lefigaro.fr)

L’immobilier neuf a-t-il touché le fond ?

En cette période de crise, le secteur de la construction immobilière poursuit sur sa lancée en enchainant les mauvais résultats. Si le ministère de l’Ecologie a révélé mardi une énième baisse des mises en chantier pour le 1er trimestre 2013, une lueur d’espoir se dessine toutefois du côté des permis de construire.

Par rapport au premier trimestre 2012, le nombre de mises en chantier de logements neufs recensé sur les trois premiers mois de l’année 2013 s’affiche en repli de -11,2% (soit 83.929 constructions entamées). Sans être véritablement impressionnant, le recul dévoilé ce mardi 30 avril par le ministère de l’Ecologie traduit néanmoins la mauvaise passe que vit actuellement le secteur de la construction. Cette régression vient en effet s’ajouter aux mouvements de baisse successifs enregistrés au cours des mois précédents (-22% sur la période couvrant les mois de décembre à février).

Dans le détail, si la baisse sur douze mois glissants (d’avril 2012 à mars 2013) s’établit à -18% (soit 335.900 mises en chantier), c’est désormais du côté des maisons individuelles que le bât blesse. Alors que la construction de logements collectifs enregistre un repli de 5,6% (par rapport au 1er trimestre 2012), les logements individuels chutent quant à eux de -14,5%. De l’avis de l’économiste Michel Mouillart, la refonte du prêt à taux zéro Plus opérée en début d’année serait l’une des principales responsables du désintérêt des particuliers (et plus précisément des primo-accédants).

Au regard des différents chiffres communiqués au cours des derniers mois, l’économiste table sur un exercice 2013 globalement sombre mais tempère toutefois ce pessimisme en soulignant que « l’on est en train d’atteindre un point bas dans le grand mouvement de dégradation ».

Si espoir il y a, celui-ci est a cherché du côté des permis de construire déposés. Préfigurant des mises en chantier à venir, ces derniers ont en effet progressé de 5,5% en ce 1er trimestre, affichant des résultats contrastés selon la nature des logements. « Les autorisations de construction de logements individuels augmentent (21,2 %), alors qu’elles baissent pour les logements en résidence (- 36,4 %) et pour les logements collectifs (- 5,2 %) », note ainsi le ministère.

(Source : www.diagnostic-expertise.com)