Archives du mot-clé londres

Les loyers des bureaux explosent à Rio

Londres est redevenue en 2012 la ville la plus chère du monde pour l’immobilier de bureau. Et Rio de Janeiro entre dans le top 3, juste derrière Hongkong.

Les loyers des bureaux ont augmenté de 3 % à travers le monde en 2012, selon l’étude annuelle de Cushman & Wakefield. Et Londres est redevenue la ville la plus chère de la planète, devant Hong-kong. Une place que la capitale britannique n’avait plus occupée depuis 2008.

Selon l’étude «Office Space Across the World 2013» de Cushman & Wakefield, qui compare les coûts d’occupation des bureaux dans 137 métropoles de 63 pays, la progression du marché londonien tient avant tout à la pénurie de l’offre de surfaces de bureaux de qualité disponibles et à la demande soutenue des utilisateurs, notamment ceux du secteur des hautes technologies. Au total, les loyers de bureaux du quartier de West End ont pris 2 % sur un an et s’inscrivent à 2 137 €/m2/an.

Le fait le plus marquant de l’étude est la 3e place de Rio de Janeiro, qui fait un bond de cinq rangs en une année. Les loyers «prime» ont bondi de 43 % sur la période dans le quartier de Zona Sul, avec une moyenne de 1343 €/m2/an. La tendance ne devrait pas faiblir dans les prochaines années puisque la capitale brésilienne sera, coup sur coup, la capitale mondiale du football en 2014, puis des JO en 2016.

Paris, pour sa part, reste le 3e marché européen le plus cher, derrière Londres et Moscou (1 141 €/m2/an) et la 10e place mondiale. «Les loyers s’y sont maintenus à des niveaux élevés en 2012 du fait de la raréfaction de l’offre de qualité, qui a incité les utilisateurs de secteurs à forte valeur ajoutée (avocats, conseils en stratégie) à payer le prix fort pour saisir les dernières opportunités des beaux quartiers de la capitale», insiste l’étude de Cushman & Wakefield.

Des prix en hausse de 10 % sur le continent américain

Avec une hausse de 10 % des loyers de bureaux sur un an, le continent américain est celui qui a affiché la plus forte progression en 2012. Outre le marché de bureaux brésilien, le continent sud-américain enregistre de belles progressions en Colombie (+ 65 % pour le marché d’Andino à Bogota). En Amérique du Nord, les loyers de bureaux ont progressé de 9 % sur la période avec des pointes à San Francisco (+ 19 %) ou Calgary (+ 29 %).

De l’autre côté du globe, le ralentissement économique s’est lourdement fait ressentir dans la zone Asie-Pacifique. Les loyers n’y ont augmenté que de 3 % entre 2011 et 2012 ; Hongkong (2e du classement avec un loyer à 1 505 €/m2/an) et Tokyo (5e à 1 274 €/m2/an) ont enregistré une baisse des valeurs locatives sur l’année. La baisse du loyer prime à Hongkong est de 26 %. Quant à Pékin, elle a cédé une place et figure au 7e rang du top mondial, avec un loyer de 1 074 €/m2/an.

Quelques marchés de bureaux de la zone Asie-Pacifique ont, au contraire, affiché de belles hausses, à l’instar de New Delhi en Inde (+ 25 % à Connaught Place) ou Jakarta aux Philippines (+ 46 % dans le CBD). En Asie-Pacifique, c’est désormais New Delhi qui occupe la deuxième place des villes les plus chères de la région.

(Source : www.lefigaro.fr)

Location : Paris plus abordable que Londres pour les expatriés

La capitale perd des points dans le classement des prix locatifs les plus onéreux pour les expatriés, selon le rapport annuel du cabinet ECA International, spécialiste de la mobilité internationale.

(LaVieImmo.com) – L’étude, qui offre un aperçu des loyers pratiqués dans plus de 130 villes du monde, en tenant compte des quartiers et du type de logement couramment recherchés par les expatriés, montre que la capitale a dégringolé en 2012 : « Paris a poursuivi sa chute dans le classement mondial et arrive désormais à la 22ème place, alors qu’elle occupait le 14ème rang l’année dernière », indique ECA International. Bien derrière Londres, 5e en 2012, même si la capitale britannique perd 1 place sur un an. Sur le plan européen, la ville lumière perd également du terrain, rétrogradant de la 6e place en 2011 à la 9e en 2012. Et ce, alors que les tarifs moyens à la location ont augmenté de 3 % sur un an, souligne l’étude.

Moscou passe en tête des villes les plus chères, détrônant ainsi Tokyo. Le prix à la location d’un appartement de 3 pièces y atteint en effet moyenne 4 970 € par mois en 2012. La cause de cette envolée : « l’augmentation du nombre d’expatriés dans la capitale russe, alliée à une offre de logement insuffisante », précise ECA International. En deuxième position, on retrouve Caracas (6e en 2011), victime d’une « inflation galopante » selon l’étude. Devant la capitale nipponne, qui confirme malgré tout encore sa réputation de ville comptant parmi les plus onéreuses au monde.

Les expatriés dans les quartiers huppés

« Les expatriés ont tendance à habiter des quartiers chers, en raison de la proximité des écoles internationales, des ambassades ou encore des centres-villes », explique Nelly Le Breton Drnovsky. « Les entreprises contribuant financièrement aux coûts du logement de leurs expatriés cherchent parfois à réduire ce paiement, en général très onéreux. Celles-ci peuvent revoir la taille et l’emplacement du logement de l’expatrié, tout en assurant un standard convenable ».

Top 20 des villes du monde aux loyers les plus élevés pour un trois pièces

    • 1 – Moscou
    • 2 – Caracas
    • 3 – Tokyo
    • 4 – Hong Kong
    • 5 – Londres
    • 6 – Singapour
    • 7 – Bogota
    • 8 – San Francisco
    • 9 – Genève
    • 10 – New York
    • 11 – Sydney
    • 12 – Saint-Pétersbourg
    • 13 – Stockholm
    • 14 – Shanghai
    • 15 – Zurich
    • 16 – Almaty (Kazakhstan)
    • 17 – Istanbul
    • 18 – Rio de Janeiro
    • 19 – Abu Dhabi
    • 20 – Oslo
  • …22 – Paris

(Source : www.lavieimmo.com)

Le plus haut gratte-ciel d’Europe inauguré le 1er février à Londres

Le Shard, ou « Eclat de verre », sera inauguré le 1er février prochain, à Londres. Du haut de ses 310 mètres, le building promet d’être une attraction de premier plan. En dépit de nombreuses critiques.

Le plus haut gratte-ciel d’Europe ouvrira ses portes au public d’ici quelques jours. L’édifice pensé par l’architecte Renzo Piano, qui domine le ciel européen à 310 mètres d’altitude, promet d’être « le point de départ naturel de toute visite de la capitale », explique à l’AFP Andy Nyberg, l’un des responsables du projet.

Et ce, en dépit des nombreux persiflages autour du projet. Quant à son financement, d’abord, à 95 % par le Qatar, ou encore à son coût, d’un demi milliard d’euros, rappelle l’agence de presse. Autant de critiques infondées, estime William Matthews, responsable de l’exécution du projet : «La tour Eiffel a suscité des réactions haineuses au moment de sa construction, avant de devenir un monument emblématique aimé des Parisiens », fait-il valoir à l’agence de presse.

1 à 1,5 million de visiteurs annuels

Les promoteurs s’attendent à ce qu’entre 1 et 1,5 millions de personnes fassent le détour pour profiter de la vue, aux 69ème et 72ème étages de l’édifice. Même s’il leur en coûtera quelque 30 euros par adulte.

Mais le panorama les vaut bien, sur le papier du moins : « le regard porte à 60 km à la ronde. Il embrasse les méandres de la Tamise » ; on peut apercevoir Big Ben, la tour de Londres, les immeubles de la City, et « au loin les installations des JO de 2012 éparpillées dans l’East end », précise l’AFP. Au menu, également, des documentaires en images sur l’histoire et les illustres personnages du pays – de Churchill à Thatcher -, tout en étant transporté dans un ascenseur qui file à une vitesse de 6 m/seconde !

Le Shard surplombera de plus de 50 mètres le deuxième plus grand gratte-ciel d’Europe, la tour Commerzbank, à Francfort-sur-le-Main (259 m).

Les 10 plus hauts gratte-ciels d’Europe (classement Emporis*)

  • 1 – Shard (Londres) : 310 m
  • 2 – Tour Commerzbank (Francfort-sur-le-Main) : 259 m
  • 3 – MesseTurm (Francfort-sur-le-Main) : 256 m
  • 4 – Tour de Crist (Madrid) : 250 m
  • 5 – Tour Caja (Madrid) : 250 m
  • 6 – Tour Heron (Londres) : 242 m
  • 7 – Tour Sacyr Vallehermoso (Madrid) : 236 m
  • 8 – One Canada Square (Londres) : 235 m
  • 9 – Porta Nuova Garibaldi (Milan) : 231 m
  • 10 – Tour First (Courbevoie) : 231 m

(Source : www.lavieimmo.com)