Archives du mot-clé maison

La taille des maisons dans différents pays

Ce graphique montre la taille moyenne des maisons récemment construites dans différents pays : usa, australie, danemark, france, espagne, irlande et royaume-uni.

Ainsi, les maisons américaines (214 m² en moyenne) sont les plus grandes, suivies par l’Australie (206 m²). Les maisons Françaises avec 113 m² se situent dans la moyenne. A l’opposé, les plus petites maisons se trouvent : en Grande Bretagne (76 m²) et en Irlande (88 m²).

Bien entendu, il s’agit de moyennes. Ces moyennes varient en fonction des pays mais aussi des régions dans chacun de ces pays.

 

usa1-copie-1.jpg

(Source : www.immobilier-finance-gestion.com)

A vendre : Une maison explosive !

Après les « maisons bunker » et autres résidences à l’épreuve de la guerre atomique, la chaîne américaine WPTZ-TV nous présente une maison à vendre un peu particulière : celle-ci est bâtie sur un ancien site de stockage de missiles ! Le prix de cette charmante demeure est somme toute abordable : 750 000 dollars. Pour voir la vidéo, cliquez ici.

A Saranac, dans l’état de New York, une petite route mène à une propriété en bois d’apparence bien ordinaire. Située dans une zone très rurale, avec vue sur le Mont Whiteface, cette maison à vendre se fond dans le décor. Hormis peut-être la présence discrète de son petit aérodrome privé.

Déjà un sérieux argument de vente, mais aux yeux de certains c’est son « petit plus » qui fera toute la différence, comme le rapporte la chaîne d’informations : « résidence secondaire au-dessus, abri antiatomique au-dessous », la maison peut en effet résister à une attaque nucléaire, grâce à sa liaison en sous-sol avec un gigantesque silo à missiles qui descend à près de 55 mètres de profondeur. Ce dernier est lui-même connecté à un centre de contrôle dans lequel le personnel de l’armée travaillait et vivait.

Un bien aux multiples possibilités d’utilisation

Le complexe a été construit en 1958 avant d’être rapidement désaffecté et mis hors de danger par l’armée américaine. Le propriétaire des lieux, Bruce Francisco, a pu le racheter à cette dernière au début des années 1990, après un bref état des lieux, argue-t-il. Après y avoir vécu deux décennies et rendu l’endroit habitable, en agrandissant la maison, il a finalement décidé de s’en séparer.

Et celui-ci de vanter à la chaîne TV les possibilités multiples d’utilisation de son atypique propriété : bien sûr, on peut s’y réfugier afin de résister à un assaut atomique ou une attaque biologique. Mais aussi en temps de paix le transformer en un gigantesque « centre de stockage de données », ou même un « espace de culture hydroponique » (plantes poussant hors-sol, à l’aide de l’eau)… « Sky’s the limit ! » ; à le croire, on peut tout faire ici.

Avis aux amateurs, le bien est à vendre pour 750 000 dollars. Ce qui inclut fort heureusement les quelque 8 hectares de terrain environnants.

(Source : LaVieImmo.com)