Archives du mot-clé record

Crédits, pourquoi les taux sont-ils si bas ?

C’est historique, les taux de crédit immobilier ont atteint un nouveau record. « En mai 2013, les taux des prêts du secteur concurrentiel (hors assurance et coût des sûretés) se sont établis à 2,97 % en moyenne”, a ainsi annoncé début juin l’Observatoire Crédit Logement/CSA, précisant que « jamais par le passé, les taux des crédits immobiliers n’étaient descendus aussi bas ». Au point d’être tombé largement en dessous du précédent historiquement bas de novembre 2010, lorsqu’ils étaient descendus à 3,25 %.

Alors, comment expliquer ce niveau ? Va-t-il relancer un marché immobilier quelque peu ralenti ? Et cette tendance est-elle durable ?

Pourquoi un taux aussi bas ?

Tout d’abord, il faut envisager que le contexte économique général est plutôt à la morosité et sur le modèle de la Banque centrale européenne (BCE), tous les taux d’intérêt sont largement à la baisse. Le taux directeur de la BCE est ainsi descendu à 0,50 % le 2 mai dernier, là encore du jamais vu, et les obligations assimilables du Trésor (OAT) sont sur la même tendance, l’OAT 10 ans passant sous les 1,70 % en avril.

D’un point de vue beaucoup plus pragmatique, les établissements bancaires perpétuellement en concurrence ont suivi le mouvement et pris la décision de baisser leurs taux d’intérêt. Car comme vous le savez sûrement, les prêts bancaires – et plus précisément les crédits immobiliers – sont un moyen de fidéliser de manière pérenne de nouveaux clients et ainsi de consolider la vitalité des banques. Et ce d’autant plus facilement que le niveau actuel du taux directeur de la BCE, qui détermine le coût de leur refinancement sur les principales opérations de crédit, et celui de l’OAT 10 ans, leur référence pour établir le niveau de leurs prêts à taux fixe, les placent dans une position très favorable.

Une tendance pas prête de changer

Si l’on en croit les économistes et les professionnels du secteur, les taux ne devraient pas remonter sur le moyen terme, toujours au vu d’un contexte économique et financier faisant grise mine.

La bonne nouvelle pour les consommateurs, c’est que cette situation leur est particulièrement favorable et que, de fait, les futurs acquéreurs ont d’autant plus la main pour négocier des taux de crédits avantageux. Ce contexte profite également aux emprunteurs qui ont contracté un crédit il y a quelques années et qui n’hésitent plus à renégocier de meilleurs taux.

Et pour les prix ?

Néanmoins, si l’on estime qu’un couple au dossier solide peut actuellement obtenir un emprunt sur quinze ans avec un taux pouvant « descendre » jusqu’à 2,6 %, il faut prendre en compte que le marché immobilier, même si les prix diminuent dans certaines régions, reste somme toute stable et qu’aucune baisse de prix spectaculaire n’est à attendre. A noter également que certaines facilités, tel le prêt à taux zéro dorénavant dirigé exclusivement sur le neuf, ont été largement rabotées.

Et vous, avez-vous noté une différence notable des taux de crédits immobiliers ? Faites-vous partie des futurs acquéreurs qui attendent encore pour acheter ? Venez en discuter, le blog est là pour ça !

(Source : blog.logic-immo.com)

www.drhouse-immo.com

Le chantier chinois de la plus haute tour du monde va débuter

C’est l’un des chantiers les plus attendus au monde, celui de la construction de la tour chinoise Sky City, à Changsa, dans la province de Hunan. Il débutera en juin, 2013, assure le site TreeHugger. Les premiers coups de pelle de la future plus grande tour du monde seront donnés en juin 2013. Son bâtisseur, Broad Sustainable Building (BSB), avait pour ambition un peu démesurée de réaliser ce projet pharaonique en seulement trois mois de chantier. Il en mettra sans doute le double, ce qui est déjà un exploit. La tour atteindra 838 mètres de hauteur et respectera des normes environnementales assez élevées : utilisation thermique des murs, pompes à chaleur, éclairage LED, système de purification de l’air, etc. D’après la société BSB, Sky City sera « plus durable que la Tour Eiffel ». Pour l’heure, la plus haute tour du monde se situe à Dubaï, la Burj Khalifa, et culmine à 828 mètres. La tour chinoise la détrônera prochainement mais pas pour longtemps. La plus haute tour du monde est annoncée du côté de l’Azerbadjian, elle mesurera 1 050 mètres et comprendra 189 étages pour un coût de deux milliards de dollars. Patience, le chantier ne prendra fin qu’en 2022 ! En Arabie Saoudite, la Kingdom Tower se voyait bien perchée à 1,6 kilomètre du sol mais l’instabilité du sol a rendu le projet fou impossible. Elle ne fera que… 1 000 mètres et sera livrée en 2018.

(Source : magimmo.seloger.com)

www.drhouse-immo.com

Chine : Attention bulle !

Les prix de l’immobilier en Chine ont flambé en mars sur un an, selon les chiffres du Bureau national des statistiques (BNS). les observateurs craignent la bulle…

68 des 70 plus grosses agglomérations chinoises ont vu leur immobilier monter en mars sur un an, selon le (BNS) cité par Les Echos. « Un record depuis 2011 », souligne le quotidien.

Ce sont les grandes villes qui ont le plus subi l’envolée : les prix des logements neufs ont augmenté de 11,1 % à Canton, 8,6 % à Pékin et 6,4 % à Shanghai. Reuters chiffre cette inflation sur le logement à « 3,6% sur un an en mars après 2,1% en février ».

Un contexte de tassement de la croissance

Le risque de formation d’une bulle immobilière inquiète les observateurs, « dans un contexte de tassement de la croissance ». Les mesures déployées par Pékin afin d’endiguer la montée des prix n’ont été que peu suivies par les gouvernements locaux.

Cette hausse pourrait toutefois être amplifiée par un phénomène passager, le « fait que les ménages se sont précipités avant la probable mise en œuvre de mesures de restrictions à l’achat ». Le gouvernement s’apprête en effet à durcir le régime de taxation des plus-values immobilières.

(Source : www.lavieimmo.com)

Paris : le prix au m2 bat un record

Les prix des logements anciens à Paris ont battu un nouveau record à 8440 euros par mètre carré en moyenne pour la période comprise entre juin et août 2012, selon la Chambre des notaires Paris-Ile-de-France.

Le précédent record, à 8410 euros/m2, datait de la période comprise entre mai et juillet 2011. Les prix des appartements anciens à Paris devraient se stabiliser, sans baisser, « pendant les derniers mois de l’année 2012 autour de 8500 euros le mètre carré », indiquent les notaires dans un communiqué.

« Il va y avoir un nouveau record à Paris », avait prévenu Thierry Delesalle, notaire à Paris, lors d’une conférence de presse le 13 septembre, indiquant que les indicateurs avancés pointaient une hausse des prix pour les prochains mois. Mais ce nouveau record s’accompagne d’une chute des transactions. Entre juin et août 2012, seulement 6800 logements anciens, essentiellement des appartements, ont été vendus dans la capitale, soit une chute de 19% par rapport à la même période de l’an dernier.

Le plongeon est encore plus brutal pour l’ensemble de l’Ile-de-France avec une baisse de 19%, avec un total de 35.000, pour le nombre d’appartements et de maisons vendues par rapport à la même période de l’an dernier et de 26% par rapport à la période de forte activité entre 1999 et 2007.

(Source : www.lefigaro.fr)

New York construit son plus haut gratte-ciel résidentiel

Un projet résidentiel géant de 95 étages a démarré en plein Manhattan. La tour du 432, Park Avenue deviendra d’ici quelques années la plus haute tour d’appartements de Big Apple, et détrônera ainsi le One57, immeuble dont la rumeur voulait qu’il soit ciblé par le Premier ministre du Qatar !

La bataille des gratte-ciels fait une fois de plus rage outre-Atlantique. Le voile se lève chaque jour un peu plus autour du nouvel immeuble qui sera édifié au 432, Park Avenue, et compte modifier sensiblement la skyline new yorkaise. Un projet de tour d’habitations haut de 425 mètres qui, outre son record de taille – il sera l’immeuble résidentiel le plus élevé de la ville et l’un des plus hauts du pays -, comprendra 147 appartements parmi les plus chers de la ville.

Un appartement de plus de 82M$

Bien qu’il ne soit pas encore édifié, on connait déjà l’un des joyaux du 432, Park Avenue : un logement hyper luxe d’une surface de 760 m², situé au 95ème étage, et comprenant six chambres. Son prix : 82,55 millions de dollars, rapporte le New York Times.

Œuvre de l’architecte Rafael Vinoly, le bâtiment, dont l’investissement se monte à pas moins de 1 milliard de dollars, sera situé sur l’ancien site de l’hôtel Drake. Le promoteur Harry B. Macklowe et la société CIM Group sont associés à ce projet de building, qui doit être achevé à l’horizon 2015. Son ambition est affichée d’entrée de jeu : dépasser le One57, encore inachevé mais considéré jusqu’à il y a peu comme le futur plus luxueux et plus haut gratte-ciel résidentiel de New York.

Le retour de Macklowe, l’ « amoureux du risque »

Les observateurs s’interrogent sur le niveau d’implication du magnat de l’immobilier dans ce projet, considéré comme un « amoureux du risque ». M. Macklowe, investisseur de génie dans les années 80, s’était en effet fait couper ses financements en 2007 en pleine crise des subprimes, et avait dû abandonner la construction de sept de gratte-ciels. Mais l’homme s’était fait remarquer 20 ans auparavant, le jour du krach d’octobre 1987, en se séparant de 15 immeubles pour 350 millions de dollars. Soit 120 millions de plus que leur prix d’acquisition 10 mois avant, rappelle le quotidien…

Son retour au premier plan demeure « l’un des secrets les mieux gardés du moment », a confié au New York Times le responsable de Marketing Directors, une société spécialisée dans le marketing immobilier.

Selon des sources, les négociations avec d’éventuels acquéreurs sont déjà entamées.

(Source : www.lavieimmo.com)

Un appartement mis en vente à New York pour 100 millions de dollars, un record

Manhattan est à nouveau prêt à battre son record de prix de l’immobilier : un appartement de grand standing vient d’être mis en vente, mercredi 2 août, dans l’îlot new-yorkais pour 100 millions de dollars.

Situé à l’avant-dernier étage du gratte-ciel City Spire, qui en compte 73, sur la 56rue à l’ouest de Central Park, cet appartement de près de 750 m2 est décrit comme le « joyau » de la tour par l’agence Prudential Douglas Elliman, qui supervise la vente.

Le bien offre une vue à 360 degrés sur New York et possède la plus haute terrasse (d’environ 280 m2) de la ville. Le style intérieur est un mélange inspiré de palais versaillais et romains.

Si cette vente, gérée par le fils de l’acteur Robert De Niro, Raphael, aboutit, il s’agira d’un nouveau record à New-York. Pour l’instant, le dernier établi s’est élevé à 88 millions de dollars pour un autre appartement de standing avec vue sur Central Park.

Beaucoup moins onéreux, l’ancien appartement new-yorkais du crooner Frank Sinatra a également été mis en vente mercredi, pour 7,7 millions de dollars.

(Source : LeMonde.fr)