Archives mensuelles : juin 2015

Entretien avec Ingrid Bruyère, conseiller immobilier dans les Pyrénées Orientales

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

 Je suis issue d’un monde connexe à celui de l’immobilier, la gestion de patrimoine financier. En tant qu’agent général d’assurance je n’avais que trois maitre mots: réactivité, protéger, optimiser. Des mots qui s’apparentent au dévouement, au service client. Un même métier s’exerce de différentes façons et je puis avec emphase prétendre à la différence: j’exerce mon métier avec dévouement, avec empathie, ce qui n’empêche en rien l’efficacité, la rigueur.  Chaque professionnel a sa signature, la mienne est différente en ce sens que j’humanise ma démarche par une approche globale et une écoute active. Je me présente plutôt comme une accompagnatrice au projet d’achat et permet la révélation d’un choix bien étudié.

 

Comment qualifier le marché immobilier actuel?

Le marché immobilier actuel est totalement perturbé par plusieurs paramètres difficiles à endiguer. Le premier fait suite à la crise immobilière que nous connaissons depuis 2009. La chute des prix au mètre carré selon les régions a fait beaucoup de mal à certains propriétaires forcés de vendre à ce moment là pour des raisons personnelles. La seconde est l’impact du marché de particulier à particulier. Certains en vendant en direct sans l’aide d’un professionnel qui maitrise son marché, ont intégré injustement des frais de notaires, des travaux, des honoraires d’agences qu’ils n’avaient pas, des marges de négociations incohérentes….bref les prix ont explosé avec ce marché, l’acquéreur a pris le risque d’acheter 30% plus cher en PAP.

Le troisième est lié aux emprunts, si les taux n’ont jamais été aussi bas, les banques n’ont jamais aussi peu prêté… en parallèle de la peur du lendemain, les acquéreurs se freinent ou sont freinés…

Mais surtout, ils sont pour la plupart perdus dans une jungle des prix aussi incohérente que difficile à juguler. Mon rôle vient justement dans l’accompagnement dans cette prise de décision.

 

Pourquoi avoir décidé de travailler avec Dr House Immo ?

J’ai longtemps cherché l’enseigne qui représenterait ma démarche d’ostéopathe de l’immobilier, qui intégrerait autant ma personne avec ses qualités humaines que la professionnelle que je suis avec ses qualités de rigueur et de dynamisme.

Je l’ai trouvé avec Dr House, qui demeure à échelle humaine, ou chaque cas est un cas à part ,ou les enjeux ne sont pas tant les honoraires à percevoir, même s’ils sont importants pour la survie économique, que l’atteinte d’un objectif pour chacun de ces cas: vendre pour tous ceux qui nous ont confié un mandat de vente ,que rechercher la maison du bonheur pour ceux qui nous ont confié un mandat de recherche.

Avec Dr House Immo, je travaille pour ceux qui m’accordent leur confiance en recherchant dans tous les recoins du marché immobilier l’appartement ou la maison rêvée au juste prix, je ne travaille pas pour une enseigne qui oublie ses clients! Nous travaillons pour les clients ce qui est souvent oublié par la plupart des grandes enseignes!

 

Quels sont vos prochains objectifs professionnels ?

Un seul objectif: satisfaire mes clients! Je pratique donc l’inter agence, le bien idéal existe, où qu’il soit je le cherche et le trouve, pour enfin le présenter avec professionnalisme. Je développe un réseau de partenaires experts en leur domaine, notaires, juristes, diagnostiqueurs, entrepreneurs du bâtiment.

En spécialiste de l’immobilier avec Dr House Immo, je privilégie la qualité à la quantité, persuadée que la renommée produira ses effets quantitatifs sur le long terme.

Une opération réussie, est le résultat d’un diagnostic précis, une vente réussie est le fruit d’un accompagnement efficace coté vendeur et coté acquéreur.

C’est une histoire d’engagement!

Pour exemple, lors de l’une de mes premières ventes, j’ai refusé la signature d’une offre d’achat car les acquéreurs souhaitaient acheter en indivision sans testament; les accompagner signifiait les protéger des aléas de la vie dans ce moment important, ce jeune couple s’est donc pacsé avec un testament et a acheté avec sécurité et grande joie.

Mais la plus heureuse….c ‘est moi!