Archives pour la catégorie Billet d’Immo

Vacances, j'oublie tout?

Les vacances d’un professionnel de l’immobilier

Traditionnellement les grandes vacances d’été pour un enfant c’est un peu le Paradis.

Mis à part les devoirs de vacances, c’est le moment de se faire des potes, de jouer dans le sable, de se coucher tard… Pour un adulte, c’est les bouchons traditionnels de l’Autoroute du Soleil, les locations hors de prix, les supermarchés de stations balnéaires bondés, les coups de soleil des marmots, et une semaine ou quinze jours qui se réduisent vite à quelques jours de détente. L’été!! Pour les gens en général, c’est une zone de confort certains, mais pour les indépendants, dont l’activité ne s’arrête pas, cela peut être un casse tête. Travailler ou non pendant les vacances? Et vous, vous faites quoi?

 La lecture de cet article de 2013 nous en apprend un peu plus.

Si votre conjoint à compris que vous deviez travailler un peu pendant les vacances, vous avez déjà gagné une belle bataille… Il ne reste plus qu’à vous organiser un peu de temps pendant les congés pour ne pas perdre le fil. En effet, les vacances c’est une chose, mais il ne faut pas oublier le sprint final avant pour boucler un maximum de dossier et la reprise en douceur, au retour, avec ses centaines de mails à traiter.

Pour nous, professionnels de l’immobilier, il y a des règles importantes à connaître:

– Paramétrer une réponse automatique pour vos emails. Cela permettra aux gens qui souhaitent vous contacter de ne pas s’affoler si ils n’ont pas une réponse immédiate à leurs requêtes.

– Emporter de la lecture pour se former ou juste pour se reposer. Avec le dernier roman de Musso, et le bon vieux polar de poche, pensez à apporter de la lecture professionnelle. Un peu d’immo pendant les vacances ne vous tuera pas. Et vous pouvez toujours l’emporter sur tablette, ou compenser avec la lecture d’un blog d’immobilier.

– Regarder les professionnels du coin. C’est utopique de penser que l’on fait de l’immobilier de la même manière en bord de mer et à la montagne. Alors regardez ce qu’ils font, peut-être pouvez vous adapter certaines de leurs techniques?

– Pourquoi ne pas profiter des vacances pour comprendre comment marche Twitter? Ou même un autre outil techno?

– Enregistrer un message vocal qui explique que vous êtes en vacances. Un message clair concis et sérieux, pour que vos clients n’aient pas l’impression que vous les abandonnez.

– Prévoir du temps en famille pour éviter le burn out. En famille ou avec des amis, faites autre chose. C’est important et cela vous permet de rentrer avec des idées fraiches et neuves.

– Penser réseaux sociaux et partager un peu (pas trop) de vos vacances. C’est convivial et cela montre à ceux qui vous connaissent que vous savez couper. Cela montre également que vous êtes capable de mener de front vie professionnelle et vie privée.

Garder un oeil sur l’actualité.

Une fois par jour, pas plus, mais c’est important de se tenir informé, pour ne pas rentrer et devoir tout reconnecter. Globalement, il faut laisser filer un peu, mais pas trop. L’objectif étant de ne pas perdre une énergie précieusement regagnée en reprenant le travail.

– Trier ses emails. C’est valable toute l’année, mais plus encore en vacances. Evacuez les offres promos et les spams, concentrez vous sur l’essentiel et triez ce qui est urgent et ce qui peut attendre encore un peu après votre retour.

– Si vous êtes au soleil, alors profitez de l’heure la plus chaude pour la sieste ET un peu de travail. 20 minutes par jour, mais pas plus.

– Envoyer des cartes postales à vos clients car on n’envoie plus trop de cartes postales, mais vos clients seront touchés par le geste. C’est rapide et ça ne coute pas grand chose.

Voila donc quelques conseils pour vous et pour passer de bonnes vacances. Alors pensez à la crème solaire, amusez vous, profitez, reposez vous et surtout revenez en forme!!

A propos de l’application LICI

L’intercabinet est en immobilier une pratique qui n’a pas toujours eu une bonne réputation. A croire que les agents immobiliers ne considèrent pas leurs collègues comme de vrais pros… Mais les temps changent et dans notre époque rien ne se fige. Les mentalités évoluent et de plus en plus de professionnels de l’immobilier comprennent (enfin) l’intérêt qu’il peut y avoir à mettre en commun les portefeuilles. Partager les savoir-faire et à banaliser l’échange entre professionnels.

Réseau LICI

LICI est une solution simple.

Sans l’application LICI,  l’interagence ou intercabinet peut s’avérer fastidieux . Surtout si il s’agit de prendre le temps de frapper à chaque porte pour laisser une carte de visite. Le numérique aidant, il n’est plus nécessaire de réaliser des démarches chronophages pour se mettre en relation. L’E-mail, les annuaires en ligne, puis les réseaux sociaux ont permis de se présenter sans avoir à arpenter le quartier pour rencontrer ses confrères. Ainsi sont nés sur Facebook des groupes privés d’intermédiation entre des agents de tous les réseaux. Indifféremment qu’ils soient d’agences ou de mandataires. Beaucoup d’initiatives en ce sens ont fleuri et certaines ont connu meilleure fortune que d’autres. Comme toujours.

Attention, il n’y a rien de très nouveau, l’AMEPI en son temps (révolu diront certains) avait déjà conceptualisé cette notion de partages de fichiers. LICI va plus loin en proposant une application dont la soirée de lancement plus que réussie, atteste du potentiel de séduction auprès des agents immobiliers de tous poils. Une application qui évolue pour intégrer à la fois les retours terrain et des services proposés par des start-ups innovantes. Lici a déjà séduit à ce jour près de 1500 professionnels de l’immobilier dont le réseau Dr House Immo qui voit dans cette opportunité une évolution majeure de la profession. Abattre les barrières du mandat maison pour privilégier le mandat exclusif et offrir un meilleur service et des prestations de qualité à nos clients. En soit une bien belle façon de redorer le blason de la profession d’agent immobilier.

Présente sur toute la France, l’application LICI permet de travailler son réseau au niveau local.

Selon Rudy Cohen, fondateur de Lici et lui même spécialiste aguerri en transaction immobilière, il s’agit de pousser dans les mois à venir les agents en région à suivre l’exemple déjà bien installé dans les grandes villes. Celui de la collaboration via un simple smartphone. Le futur n’est pas obligatoirement compliqué.

Certes ils sont nombreux les présages sur le futur de ce que sera l’immobilier. La bonne nouvelle reste que grâce à la technologie, la profession bénéficie d’un outil gratuit et facile d’utilisation pour avancer dans une ère digitale qui n’a pas fini de nous apporter des surprises. Grâce à LICI s’ouvre l’opportunité d’avancer ensemble vers l’immobilier de demain.

Pour découvrir l’appli en vidéo.

CONTACT LICI:  info@lici.fr

Ou plus simple téléchargez directement l’application sur l’appstore ou sur Android de votre Smartphone. C’est le meilleur moyen de se faire un avis. Et de commenter cet article.

A propos du moral dans les chaussettes

Nous faisons un métier que l’on peut considérer comme émotionnellement complexe. Une vente se signe (Youpi!), mais elle tombe à l’eau deux jours plus tard (Bouhhhhhh…). Bref, on passe du rire aux larmes, du soleil à l’averse… Les montagnes russes émotionnelles.

On peut trouver sur le web des exercices pour se booster le moral. On peut aussi se motiver en parlant avec des collègues, confrères, amis… Mais ce n’est pas toujours évident quand on travaille en indépendant. De la même manière, pas évident d’en parler avec ses proches. Ils ne comprennent pas toujours qu’on rencontre des problématiques spécifiques, et ce n’est pas idéal de les plomber avec nos doutes et nos questionnements.

Travailler en indépendant dans l’immobilier a des nombreux avantages: on gère son temps, on peut gagner plutôt bien sa vie, mais comme pour toute rose, il y a des épines, être seul et se sentir isolé. Dr House Immo propose des rendez vous quotidien, le matin, via un outil web. Une approche innovante et humaine qui va dans le sens du « travailler ensemble ». Partager ses réussites et ses échecs, raconter une anecdote ou en écouter une qui constitue un partage d’expérience, c’est une façon de construire son image professionnelle. Celle à laquelle on se réfèrera pour élaborer son discours commercial et sa méthodologie.

Attention toutefois à ne pas se laisser rattraper par la facilité: baisser les bras.

Un client s’est mal comporté: « les gens sont comme ceci ». Un acquéreur tente de passer en direct avec votre client vendeur: « les gens sont malhonnêtes »… etc. La généralité n’est jamais une solution, c’est d’ailleurs cette même mécanique qui amène le racisme. Il faut réussir à voir dans les moments de grisaille le rayon de soleil qui est en réalité notre quotidien. L’immobilier est un beau métier quoi qu’on en dise et le moral joue énormément. Certes c’est un métier dur et exigeant, mais demandez autour de vous si beaucoup de gens gagnent bien leur vie avec un métier facile et sans contraintes.

A part les attrapes-gogos que l’on trouve sur Internet: « devenez millionnaires sans travailler, mais d’abord donnez nous 300 €uros » il n’existe pas de travail sans épreuve. Prenez la vie du bon côté, vous n’êtes pas ni dans une usine à visser des boulons, ni dans un abattoir à égorger des animaux, ni dans un métier répétitif devant un écran. Vous participez à des projets. Voyez vous ainsi et amenez vos interlocuteurs à vous voir ainsi. C’est la démarche positive qui amènera du positif dans votre vie.

Evitez également pour garder le moral, les gens toxiques.

Qu’est ce qu’une personne toxique? Cet article vous donne déjà quelques éléments de réponses. Soyez forts et résistez à la tentation qui parfois peut-être facile de verser dans l’aigreur. Les techniques sont multiples: notez sur un papier des points positifs que vous voyez dans votre métier. Revenez à cette liste quand vous avez un doute qui se pointe, une baisse de moral. Réalisez des interviews, publiées ou non. En répondant à des questions du type: « pourquoi avez vous choisi ce métier, », vous fixez sur le papier des moteurs qui vous animent et que l’on oublie trop souvent quand on rencontre une période de moins bien. Gardez un oeil sur vos succès. On focalise trop sur les échecs, mais regarder derrière et tirer un bilan positif est nécessaire.

Cela vous permettra de repousser les mauvaises ondes et de continuer à avancer.

déménagements

Déménagements mode d’emploi

Les déménagements demandent un minimum organisation. Trier, emballer, transporter puis déballer tout votre mobilier peut virer au cauchemar. Voici les étapes clefs pour ne pas se laisser submerger.

Avez vous pensé à changer de fournisseur d’accès Internet, à prévenir la Poste, EDF? Leurs services sont pensés pour vous accompagner dans vos déménagements.

En premier lieu, il y a des procédures de résiliation dans chaque contrat pour vos déménagements. EDF ou GDF (ENGIE) vous accompagnent d’un appartement à un autre et vous faciliteront la tâche. C’est pour eux l’occasion de montrer à quel point le client est central dans leur politique. Les fournisseurs d’accès internet, plus récents sur le terrain, ont plus de mal à suivre. Peu importe du moment que vous déménagez dans un endroit raccordé. Ils sauront faire en sorte de vous reconnecter aux mondes d’Internet.

Un mois ou deux avant la date du déménagement, faites établir des devis et choisissez l’offre la plus adaptée à vos besoins. Si vous souhaitez conserver vos amis, pensez à prévoir un bon déjeuner et un déménagement vite fait bien fait. Les déménagements qui tirent en longueur finissent par avoir raison des caractères les plus agréables. Fatigue, escalier, camion en double file, il y a des choses que l’on peut faire à 25 ans, mais plus à 50.

Pourquoi ne pas vous offrir les services d’un déménageur?

Cette manie qu’on les gens de ne pas vouloir passer par des pros. Vendre seul, déménager seul. C’est de temps à autre plus économique, mais il ne faut pas croire que cela se fasse sans dommage collatéral. Un dos bloqué, la location d’un camion trop petit pour ne faire qu’un seul voyage. Les déménageurs sont équipés. Confiez leur une mission et définissez la valeur des biens transportés en accord avec eux. Ainsi vous déménagerez sereinement. Ils vous indemniseront en cas de dégâts, en plus ils sont assurés pour ça alors que vous non.

Cela vous permet de dégager du temps et de l’espace de cerveau pour gérer les Impôts et les divers organismes. Le changement d’adresse est signalé au centre de paiement des impôts en remplissant la déclaration de revenus qui prend en compte votre adresse au premier janvier de l’année de déclaration. Mais cela peut se faire également via le service en ligne changement d’adresse de la Direction générale de la modernisation de l’Etat.

 Changer d’école pour les enfants, changer de CAF…

Autant de démarches qu’il faut bien penser à réaliser en même temps que le déménagement. Certains documents officiels, comme le passeport ou le permis de conduire ne sont pas à changer. Pour une carte grise ou une carte d’électeur, les démarches doivent être effectuées sous délai. Votre conseiller en immobilier peut vous aider à mieux appréhender ces démarches.

Alors, laissez donc le grand monsieur des déménagements porter les cartons, car vous avez déjà fort à faire. Le blog a propos d’immo vous apporte tout son soutien et vous souhaite bon courage.

A propos du diagnostic assainissement

Alors on peut dire que les « stars » des diagnostics ce sont le diagnostic Termites, l’ERNMT, ou le diagnostic Amiante. Ceux là, on les connaît, on en entend parler tous les jours… Mais si le diagnostic assainissement est moins connu, cela ne veut pas dire qu’il n’est pas aussi important.

La France compte près de 5 millions de logements utilisant d’un système d’assainissement non collectif (dont 80 % seraient défectueux) et ce sont environ  700 000 logements qui rejettent leurs eaux usées directement dans la Nature polluant les sols, les cours d’eau et les nappes phréatiques.

Pour améliorer la situation et satisfaire une nécessité de prise de conscience écologique, la loi sur l’eau du 30 décembre 2006, complétée par la loi dite « Grenelle II » , a imposé un le diagnostic « assainissement ». Ce n’est pas juste un diagnostic en plus pour étoffer la longue liste des diagnostics. Il permet le contrôle des installations d’assainissement individuel : fosse septique, bac à graisses, lit d’épandage, etc.

Le but du diagnostic assainissement est de protéger et d’informer les deux parties à la vente et d’améliorer progressivement les installations en faisant réaliser des travaux de mise aux normes.

Ce diagnostic concerne tous les biens à usage d’habitation et donc principalement des maisons individuelles qui ne sont pas raccordées au réseau public de collecte des eaux usées.

LIRE NOTRE ARTICLE SUR LA VIABILISATION D’UN TERRAIN

Il faut noter que c’est la commune, via le service public d’assainissement non collectif (SPANC) qui réalise ce diagnostic, et non le diagnostiqueur.

La personne en charge du dossier va vérifier le fonctionnement et l’entretien de l’installation. Le diagnostic précisera une fois réalisé les travaux à mener pour supprimer tous les dangers potentiels pour la santé des habitants et du voisinage. Il relèvera également les risques avérés de pollution sur l’environnement.

Dans la pratique, ce diagnostic est réalisé en prenant en compte la nature des dispositifs constituant l’installation, l’accessibilité et les défauts d’entretien ou l’usure éventuels. Le professionnel en charge du diagnostic va vérifier si les prescriptions techniques réglementaires ont été respectées, puis constater que le fonctionnement de l’installation ne crée pas de risques spécifiques ;

A la suite de ce contrôle, la commune rédige un rapport de visite et évalue les risques de pollution de l’environnement liés à l’installation. Elle relève les points qui seront éventuellement à surveiller et ce qu’il faut réaliser, le cas échéant, pour une mise en conformité. Ce rapport de visite constitue le diagnostic assainissement et doit être annexé au compromis et à l’acte de vente. Il doit dater de moins de trois ans le jour de l’acte définitif de vente.

Le coût du diagnostic assainissement est à la charge du propriétaire vendeur et varie entre 100 € et 150 €. L’obligation revient à l’acheteur de réaliser la mise en conformité dans l’année qui suit la vente ce qui peut, bien sur, jouer sur le prix de vente d’un bien.

 

A propos d’ I Loge You

Créée en 2013 sous l’impulsion d’Isabelle Larochette, la Fondation I LOGE YOU soutenue par Ariane Massenet, sa marainne,  Jean-Luc Brulard et Emmanuel Narcy en qualité de co-fondateurs a pour objectif de récolter des dons pour financer des associations solides qui oeuvrent tous les jours sur le terrain pour le mieux-logement.

A ce jour l’ensemble de la profession immobilière, les promoteurs, des enseignes de distribution et toutes les entreprises autour du logement sont représentés au sein des pools de partenaires.

I LOGE YOU est une association reconnue et qui oeuvre sous égide de la Fondation de France.

Chaque année une journée Solidarité Logement a lieu dans un endroit différent. La première a eu lieu à Paris, Place de la République, mais la journée se déplace aussi en Province où la cause est tout autant d’actualité.
A cette occasion l’équipe d’I Loge You se rassemble pour une opération de sensibilisation et d’appel aux dons. Cette année, I LOGE YOU mènera son action le 23 Septembre 2017.

Nous souhaitons inviter nos partenaires de toujours à faire partie de cette aventure et proposer à de nouveaux partenaires à nous rejoindre.

En terme de résultats les donc ont permis de mener les actions suivantes:

L’année dernière, en 2016 les dons ont permis le financement et la construction d’une maison POP’UP de 80m2 dont les clés ont été remises à l’association ALYNEA qui aide à l’hébergement des femmes en situation d’urgence.

Pour participer à la journée de septembre qui promet d’être riche en innovations et en émotions, renseignez vous sur le site de I LOGE YOU.

A propos d’immo, blog de la rédaction du réseau de mandataires spécialistes en Immobilier Dr House Immo y sera. Depuis la création d’I Loge You, nous sommes partenaires de la lutte pour le mieux logement, et nous incitons nos confrères, professionnels de l’immobilier à apporter chacun une brique à l’édifice. La route est encore longue et qui mieux que nous, qui oeuvrons tous les jours dans l’Immobilier, peut faire bouger les choses.

Ce n’est pas l’importance du don qui compte, mais le fait de faire ensemble le chemin vers le mieux logement. Si vous ne pouvez pas donner, parlez en autour de vous, sur votre Facebook, à vos collègues…

On compte sur vous.

A propos des acronymes en immobilier

Ce n’est pas un secret le monde de l’immobilier adore les acronymes. Mais vous, connaissez-vous les termes qui se cachent derrière ces lettres accolées les unes aux autres sans logique apparente ?

Voici une liste de 10 acronymes en lien avec l’immobilier:

  • DIA
  • SHON
  • COS
  • DTA
  • SCOT
  • SHOB
  • POS
  • ALUR
  • SDPHO
  • PLU

Ce n’est pas un contrôle, mais combien en connaissez vous réellement, sans tricher, sans utiliser Google. Vous pouvez mettre vos scores en commentaire.

Les réponses sont dessous.

Et encore un peu en dessous….

DIA: Déclaration d’intention d’aliéner

SCHON: Superficie développée pondérée hors œuvre

COS: Coefficient d’occupation des sols

Note: La loi ALUR  supprime le COS pour les communes dotées d’un plan local d’urbanisme (PLU)  et les terrains dans le périmètre d’un plan de sauvegarde et de mise en valeur (PSMV).

Cette suppression entre en vigueur pour les demandes de permis de construire déposées à partir du 27 mars 2014. Elle ne concerne pas les communes munies d’un plan d’occupation des sols (POS).

DTA: Directives territoriales d’aménagement

SCOT: Schéma de cohérence territoriale

SHOB: Surface hors œuvre brute

POS: Plan d’Occupation des Sols

ALUR: Accès au Logement et Urbanisme Rénové

SDPHO: Surface de Plancher Développée Hors Oeuvre

PLU: Plan Local d’Urbanisme le PLU comporte 15 articles pour l’instant, cela devrait changer. C’est le principal document d’urbanisme de planification au niveau communal.

Alors, combien de ces acronymes connaissiez-vous? Combien en maitrisez vous? Rassurez-vous très peu de professionnels de l’immobilier auront 10/10 à ce test. Mais pour briller en société n’hésitez pas à le tester auprès de vos confrères.