Mandataires immobiliers

Mandataires immobiliers, soyez pro mais pas trop

Mandataires immobiliers, alors oui, ce titre est un peu provocateur volontairement, mais il recèle une vérité qui est pourtant criante. Être un pro de l’immobilier c’est bien, mais il ne faut pas oublier que vos interlocuteurs ne sont pas des professionnels de l’immobilier eux!

Mandataires immobilier, pensez à intéresser votre cible

Quand vous discutez avec un collègue, un confrère Mandataire immobilier ou quelqu’un qui comme vous gravite dans les mondes de l’immobilier, il y a beaucoup d’implicite. Cependant un « T3 » ou un « DPE », ça ne parle pas à tout le monde. Une partie de votre clientèle est totalement imperméable à ce genre de termes, et peut-être n’ose-t-elle pas vous l’avouer. C’est donc à vous de poser des questions pour vous assurer que votre argumentaire a bien été compris. Quand vous allez chez le médecin, il vulgarise pour vous la médecine. Ca ne veut pas dire qu’il parle mal, mais qu’il rend accessible un jargon. Il en va de même pour notre profession de Mandataires immobiliers. Quand vous rédigez une annonce, ou quand vous faites réaliser vos flyers, pensez à garder en tête votre lisibilité. Et c’est même le plus important. Clair et concis, votre argumentaire sera compris. Trop complexe, il pourra en dissuader plus d’un. En un mot, soyez ACCESSIBLES.

Mandataires immobilier, n’effrayez pas vos clients

Si le même médecin vous reçoit dans son cabinet et vous décrit votre mal avec des termes latins, vous allez commencer à vous inquiéter… En tant que Mandataires immobiliers, trop de professionnalisme dans les termes employés peut vous nuire, contrairement à une idée reçue. Vous ne jetez pas de la poudre aux yeux, en tous les cas pas au bon sens du terme. Elle va aveugler votre client, et le mettre en situation d’inconfort. Deux possibilités, il veut vous faire confiance et il va vous suivre en pensant que vous savez ce que vous faites. Ou bien, la relation de confiance n’est pas encore structurée et il va penser que vous tentez de le noyer derrière un écran de fumée… Préservez vous de cela, et misez sur la transparence. Tout s’explique facilement. Il n’y a pas de marmotte et de papier…

Toujours se mettre à la place de votre interlocuteur

En conclusion Mandataires immobiliers, soyez pro, bien sur, mais pensez que ce que vous côtoyez tous les jours n’est pas le monde de votre client. Qu’il soit acquéreur ou vendeur. Quand vous allez voir un pro, quel qu’il soit, dentiste, restaurateur, plombier, avocat, vous attendez de lui conseil, transparence et accompagnement. C’est ainsi que chacun devient tour à tour, client et professionnel, selon son domaine d’expertise. Il vous faudra de la pédagogie, éduquer vos clients, qu’ils comprennent bien vos enjeux et votre expertise. C’est à ce prix que vous construirez une relation pérenne et saine avec TOUS vos interlocuteurs.