Archives mensuelles : novembre 2019

RENT 2019

RENT 2019, un excellent cru !

Le RENT en 2019 c’était à Porte de Versailles les 6 et 7 novembre. Le lieu précédent, à la Grande Halle de la Vilette était charmant. Le nouvel écrin désigné par Jean Nouvel est un endroit plus que parfait. Porte de Versailles, le cadre se prête merveilleusement aux bouillonnements d’idées et d’activités qu’abrite le RENT. Un grand merci aux équipes du service de Presse qui nous a si gentiment accueilli.

RENT 2019

Alors chaque année, on a un lot de start-up qui viennent tenter de disrupter l’immobilier. C’est un fait, le temps fait son affaire des moins costauds. Ceux qui ne sont plus là l’année suivant sont les victimes d’un univers impitoyable. Il faut avoir une carapace pour tenir son offre à jour, et le constat s’impose : seuls ceux qui savent et peuvent faire évoluer leur offre s’en sortent. La concurrence est rude.

Des conférences et des chiffres

On a croisé au détour d’une allée Guilain Omont, fondateur de meilleursreseaux.com. Mais si la curiosité des uns et des autres semble être la raison principale de leur présence, certains viennent négocier des contrats solides. En effet, on trouve ici tous les principaux stands. Le Bon Coin, Bien Ici, Lici … mais également des intervenants qui viennent s’informer auprès de professionnels de l’analyse du secteur. Ainsi, le site immo 2.0 nous a livré avec une précision chirurgicale une vision du monde de l’immobilier en chiffre qui laisse penseur.

Au cours de ces conférences, les thèmes d’avenir sont abordés. Les GAFA, faut il en avoir peur? La définition de la Proptech, pour envisager l’avenir ensemble. Les sujets ont peu évolué depuis le RENT 2016, mais l’analyse s’affine. En participant à cet évènement vous allez forcément apprendre quelque chose sur votre métier. Car c’est une tendance qui s’affirme, le RENT (Real Estate New Technology) s’impose de plus en plus comme le salon français de l’immobilier. Il n’est plus uniquement réservé à la découverte des nouvelles technologies. Signe des temps, ou bien signe que l’immobilier devient un métier technologique et moderne? Chacun se fera son opinion.

Des exposants intéressants

La question que l’on se pose donc est : « Le RENT faut il y aller ? » La réponse est apportée par Romain Bezzina et James Delabroy, conseillers en immobilier que nous avions convié dans le cadre de notre série d’interviews. L’un comme l’autre ont apprécié l’univers du RENT et son ambiance dynamique. « On nous propose un service pour rédiger nos annonces, est ce pertinent? Je ne sais pas… « , nous rapporte Romain. « Mais j’apprécie et je suis convaincu par la proposition de Rhinov par exemple ». Rhinov est un acteur majeur de la newtech immobilière depuis plusieurs années. Ils proposent des conseils de déco et des modélisations 3D de votre intérieur. Pratique pour se projeter.

James pour sa part estime que venir permet de se tenir informé des évolutions pour rester à la pointe de son activité sur le terrain. Lui qui est déjà utilisateur convaincu des services Rhinov et Nodalview entres autres, cela lui permet de repérer de futurs partenaires.

Le Bon Coin en force !
Année après année Lici s’impose comme une proptech à suivre
Beaucoup de monde et une belle énergie
Obligation de moyens

Obligation de moyens : ce que votre conseiller immobilier peut faire pour vous !

Obligation de moyens, c’est ainsi que l’on distingue deux aspects de la fonction d’un agent immobilier. En faisant une séparation entre les moyens mis en oeuvre et les résultats on légitime l’action d’un intermédiaire de vente ou de plusieurs. Un conseiller en immobilier ne sera rémunéré que si il vend. C’est un avantage et un confort certain pour ses clients. Imaginez un restaurant dans lequel vous ne payez que si c’est bon ou bien encore un médecin qui n’est payé que si vous guérissez…

Obligation de moyens

Par Obligation de moyens on entend l’obligation de mettre en oeuvre les actions prévues dans le cadre du mandat. On dit ce que l’on va faire puis l’on fait ce que l’on a dit. Pour un professionnel de l’immobilier cela clarifie la relation avec son client. Il va de toutes les façons faire de son mieux pour vendre si il veut gagner sa Vie. En effet, il ne sera payé que si il vend. L’obligation de moyens c’est aussi une façon de rendre la relation plus simple et plus humaine. Communiquer sur les sites professionnels ou bien encore partager l’information avec des confrères, les moyens pour communiquer son nombreux… A lui de mettre en oeuvre et de faire son reporting pour satisfaire à ses obligations.

Une loi très claire

En effet, on peut lire qu’aucun règlement n’est exigible ou acceptable avant qu’une opération soit finalisée dans un acte authentique de transfert de propriété. Alors oui, une exception est possible si le mandant est un professionnel. En effet, en ce cas un règlement est possible avant la conclusion effective de l’opération. En cas d’échec du projet, il n’a donc pas droit à cette rémunération. C’est ainsi que la loi Hoguet cadre la rémunération des professionnels de la Transaction en immobilier; De fait les estimations ne peuvent être facturée, à moins d’être un expert en valeur vénale. Mais attention l’expert engage sa responsabilité et les autorités sont de plus en plus vigilantes sur le sujet de la valorisation.

Beaucoup de temps gratuit

Comme pour une estimation, appelée aussi avis de valeur, le temps du conseiller en immobilier est un investissement. C’est pour cela qu’il est si important dans la profession de bien gérer son temps. Les visites par exemple sont un excellent révélateur. Celui qui fait visiter tout le monde perd son temps. Il est primordial de réaliser une découverte client en amont de la visite. Parler de son projet, de ses envies, de ses attentes. Au risque sinon de se déplacer, de visiter, de consacrer du temps à quelqu’un qui n’est pas du tout susceptible de faire une offre sur le bien que l’on a choisi de lui présenter.

Si vos clients ne comprennent pas votre démarche, à vous de leur expliquer que vous prenez soin de votre temps, mais également du leur !