se reposer

Bien se reposer, tout un art

Quand on est mandataire en immobilier, se reposer c’est aussi une façon de travailler. Dans le cadre d’un métier exigeant et qui se découpe en cycles d’activité, il est important, comme pour les sportifs, de répondre présent dans les périodes de temps forts. A ce titre savoir profiter des temps calmes pour se régénérer peut être stratégique.

Que signifie se reposer ?

Pour bien se reposer, il n’est pas forcément nécessaire d’aller faire du treck au Népal ou des stages de Yoga en Thaïlande. C’est une bonne façon de profiter de la Vie c’est sur, mais se reposer peut et doit aussi se faire chez soi. Prendre soin de son outil de travail est important pour nous aussi! Et notre outil de travail, c’est nous, notre corps. Mais aussi notre cerveau qui est en permanence sollicité. Quand on travaille sur un dossier compliqué ou quand on dort en pensant au prochain rendez-vous notaire…

Comment bien se reposer ?

La plupart d’entre nous assimile le fait de se reposer au simple fait de prendre de grandes vacances… Comme si le fait d’être juste en vacances allait permettre de régénérer notre énergie, de déconnecter. Plus les vacances seraient longues, plus elles seraient bénéfiques donc! Mais partir longtemps peut générer du stress, et impliquer pour un indépendant des affaires que l’on rate et finalement, on n’est jamais vraiment serein.

Une étude allemande identifie 4 facteurs qui vont permettre de réellement se reposer. La relaxation, le contrôle, le fait de vivre une expérience et le détachement mental par rapport au travail; Si on peut dire que le fait de se relaxer et de se détacher des sujets professionnels sont des notions évidentes qu’en est il des notions plus complexes?

Le Contrôle et l’expérience

L’étude sur ces points est intéressante, suffisamment en tous cas pour qu’on ait décidé d’en parler ici. Dans ce contexte, le contrôle signifie d’être capable de choisir comment on utilise le temps et l’énergie que l’on a. Il s’agit de rompre le cadre de l’obligation d’avoir un lien continu avec son travail ou avec la notion même d’obligations pro. Je dois répondre à ce client, je dois traiter cet appel… Apprendre à contrôler ces impératifs qui n’en sont pas vraiment.

La notion d’expérience, elle, implique que vous vous laissiez absorber par des choses qui vous entraînent loin du quotidien. Quand un enfant joue, il est souvent plus vraiment là : quand ses bras agitent deux figurines qui se bagarrent. Il n’est pas assis sur le plancher, mais au coeur de la bagarre; Cette sensation de voyager sans bouger est constitutive pour l’individu. On sait maintenant qu’un enfant qui joue se construit au gré des histoires qu’il invente. Il faut cependant choisir des activités qui permettent de se sentir valorisé, des activités que l’on maîtrise. Il ne s’agit pas de s’échiner à une tâche qui nous demande de puiser dans nos ressources. Mais d’opter pour un exercice que l’on fait bien. Jouer d’un instrument, faire du sport.

Faire durer les effets réparateurs

En plus des conflits familiaux ou relationnels que cela peut générer. Le manque de capacité à se détacher est générateur d’un stress que l’on sait être négatif pour le psychisme et à terme pour le corps. Les nouvelles études menées sur des populations munies de smartphone, et donc récente alertent sur l’incapacité du corps humain à gérer sans interruption.

Une étude israélienne notamment appuie le fait que les bénéfices des congés s’estompent très rapidement. Parce qu’ils ne seraient pas optimisés. Outre le fait de se sentir physiquement repris dans la routine du travail, il peut y avoir un souci avec le fait de n’en être jamais vraiment sorti. Un mois à peine après des congés, le constat est intraitable. Les sujets observés étaient revenus à la même situation de stress et d’anxiété. Couper durablement n’est pas toujours possible, aussi faut il couper réellement. Les scientifiques s’accordent sur le fait que comme les siestes de marin, les coupures n’ont pas nécessairement à être longues pour être bénéfiques.

Il apparaît cependant que les effets bénéfiques d’une pause sont croissants sur le premier tiers du temps alloué. Après les sensations de joie et de liberté déclinent lentement à l’idée d’un retour à la normale.

Avec les quelques jours de fêtes qui se profilent à l’horizon, essayez de mettre à profit ces quelques conseils, et on en reparle après?