Devenir mandataire en immobilier

Devenir mandataire en immobilier : Adopter la Zen Attitude

Devenir mandataire en immobilier est un projet que partagent beaucoup de gens. D’anciens directeurs d’agences, des négociateurs qui souhaitent gagner plus, des agents immobiliers qui veulent se simplifier la Vie.

Mais ce projet peut-être un beau projet à mener dans un environnement sain et avec sérénité. Voici quelques points à garder en tête avant de se lancer dans l’aventure pour devenir mandataire en immobilier.

L’immobilier stresse les clients

Qu’on le veuille ou non, nous sommes confrontés à des gens pour qui le sujet est important. En effet, vente ou achat d’une maison, et même location, il en va de son toit, de son patrimoine. Ce sont des sujets qui peuvent créer des tensions. Quand un client s’en remet à un professionnel de l’immobilier, il lui confie plus que les clefs de sa maison. De son attitude dépendra la réussite de son projet immobilier; Et on ne parle pas ici de projets anodins. Le toit sur la tête de ses enfants, l’héritage familial, un projet immobilier est souvent extrêmement impliquant pour les protagonistes.

En effet, le rôle de l’intermédiaire de vente est de sécuriser les intérêts des parties. Rassurer, accompagner, conseiller, il ne se limite pas à prendre des photos et à rédiger un texte. Le mandataire en immobilier doit s’adapter à son client et prendre en main avec subtilité les opérations.

Devenir mandataire en immobilier est un pari

Mais ce qu’on ne dit pas assez c’est qu’un mandataire immobilier est lui aussi sujet au stress. Une vente qui casse, un mandat à signer, un client indélicat qui tente de le doubler. Les sources d’inquiétude sont multiples. En effet, quand on analyse le quotidien d’un professionnel de l’immobilier, rien n’est jamais réellement acquis. Au moins avant la signature chez le Notaire. « Il y a des conseillers expérimentés au sein de chaque réseau qui pourront en témoigner, c’est ce qui fait la beauté de ce métier, mais on n’est jamais au bout de ses surprises! » nous glisse ce mandataire du réseau Dr House Immo.

Il faut avoir le coeur bien accroché et surtout ne jamais laisser transparaître nos inquiétudes. C’est un peu comme au poker, il faut savoir rester stoïque et mener la barque quand tous les acteurs du jeu paniquent. Une vente n’est jamais simple, et celui qui dit le contraire a sans doute beaucoup de chance avec lui. Devenir mandataire en immobilier est un pari que l’on fait sur sa propre capacité à aboutir les projets des uns et des autres. Pour certains c’est un pari risqué, moins pour d’autres, mais il est sur qu’en faisant le choix de ce métier, on sait qu’on ne s’ennuiera pas.

La relation à l’autre dépend de ce que l’on y met

Le client stresse, le métier est complexe et pas toujours simple, ok. Mais une fois cela posé, comment fait on pour avancer sereinement? L’attitude est et reste une clef pour réussir dans le métier de mandataire en immobilier. En effet, un bon professionnel sait en se levant le matin que c’est à lui d’insuffler dans le projet un peu de bonnes ondes. Optimiste, fédérateur, un professionnel de l’immobilier va jouer un rôle essentiel dans la « météo » de la relation tripartite, vendeur-acquéreur-professionnel.

Et si il est serein et rassurant, alors les clients auront envie de suivre cette tendance. Si il est angoissé, mal organisé, voire absent, alors pour sûr, le projet sera houleux dans sa réalisation. Au final, pour devenir mandataire en immobilier il faut avoir les compétences d’un maître Zen. Apporter en peu de mots une ambiance propice à l’achèvement et répondre aux interrogations de façon concise. Voici une compétence sur laquelle chacun peut commencer à travailler, pour le bien-être de tous.