mandataires Dr House Immo

Interview de Nicolas Blanchin, co-fondateur de Dr House Immo

Nicolas Blanchin a 45 ans, il a créé avec ses associés en 2013 le réseau national de mandataires Dr House Immo.

Quel bilan tirez vous de l’année 2017?

2017 aura été une très belle année. Sur tous les plans. Nous avons pulvérisé nos objectifs, nous sommes, comme beaucoup de confrères très contents des résultats constatés. Mais en plus de cela cette année nous a permis de consolider notre position et de valider que nos postulats de départ sont les bons. A ce jour, et malgré des prestations de plus en plus étoffées, nous avons toujours la même offre de packs (149€) qu’au démarrage. C’est la preuve qu’une offre bien calibrée est une offre solide, un engagement fort envers nos mandataires.

Quelles sont les grandes orientations pour 2018?

En 2018, nous avons opté pour certains choix stratégiques. Des évolutions au fur et à mesure de l’année, des améliorations, de nouveaux partenariats. En 2017 nous avions participé à la course de caisses à savon de Red Bull. Nous continuons à nous engager, je ne vais pas tout révéler ici. Mais nous avons sponsorisé une course de trail en Périgord en janvier, nous allons bientôt sponsoriser la team moto d’un de nos mandataires… Nous nous positionnons sur le sport pour les valeurs que cela véhicule qui sont très proches des valeurs du réseau. Nous constatons que les clients apprécient la marque et ses engagements et reviennent de fait vers nos conseillers sur le terrain. Nous continuons de soutenir I LOGE YOU et nous allons sponsoriser les vidéos du blog mandataire-immo. On pourrait en parler des heures, mais disons qu’en 2018 nous avons de quoi nous occuper !

Concrètement qu’est ce qui va changer en 2018?

Dr House Immo devient un réseau international avec une équipe qui s’implante en Espagne. Nous allons aussi changer notre site web, apporter de nouveaux outils et de nouveaux partenaires aux membres du réseau. 2018 sera une année de partage avec des applications comme Lici et une année qui verra les meilleurs sortir du lot. Il nous faut nous préparer à ces échéances. Même si nous ne regardons pas la concurrence, nous envisageons de racheter d’autres réseaux pour grandir sainement. Tout en intégrant des personnes qui portent les mêmes valeurs de convivialité et de performance que nous. 

Que diriez vous à des mandataires qui souhaitent rejoindre votre réseau?

Bienvenue? Non? (sourire)

Nous sommes toujours ravis quand des mandataires décident de nous rejoindre. Cela prouve que nous travaillons bien et que cela se sait. Notre approche du métier se veut humaine. Métier qu’au passage nous avons tous dans le staff exercé avec grand plaisir. Le réseau revendique un excellent taux de satisfaction de la part des mandataires membres, via l’enquête annuelle de meilleursréseaux (NDLR: près de 99%), un turn over quasi nul, et un recrutement qui se fait principalement via le bouche à oreille positif. En effet, mes associés et moi sommes présents tous les jours auprès de nos partenaires, nous annonçons clairement ce que nous allons faire et nous tenons nos engagements. Ca plaît. Enfin, je les inviterais à échanger avec l’un des membres de notre réseau. Et c’est peut-être finalement la meilleure façon de se faire une idée de la manière dont fonctionne notre structure.