mandat Exclusif

Le mandat Exclusif, un vrai avantage?

On entend souvent dire que le mandat Exclusif est le mandat-roi, que ce mandat est un gage de sérénité pour le vendeur et pour le professionnel. En effet, il implique une relation de confiance et un rapport apaisé qui est intéressant. Mais est il pour autant si avantageux pour les partis en présence?

Le mandat Exclusif, oui, mais à quel prix

Le mandat Exclusif offre au professionnel un confort de travail qui n’est pas négligeable. En effet, il dit en quelque sorte: « J’ai confiance en vous. Vous êtes la personne qu’il me faut pour vendre la maison. » Dans le cadre du contrat qu’est le mandat, il spécifie que le client vendeur donne un temps juridique au professionnel pour lui démontrer que ses arguments commerciaux sont valides. Cela signifie techniquement qu’un professionnel héritant d’un mandat Exclusif doit pouvoir dans les 3 mois concrétiser au moins partiellement le projet. En accumulant les visites, en réceptionnant des offres, mais également en échangeant avec son client sur la réalité du projet. Il en va de son devoir d’accompagnement et de conseil. En cas d’échec au bout du temps imparti, comme à Fort Boyard, il faudra que le professionnel sorte.

Le devoir de conseil du professionnel

Le risque inhérent au mandat Exclusif est donc d’engendrer une déception. Un client qui entend vos arguments lors de la prise de mandat et qui place toutes ses billes sur vous est en droit d’attendre un service complet. Ce service inclut donc une estimation valable de la valeur de son bien. Un exercice délicat et chaque professionnel de l’immobilier le sait; Quand on souhaite devenir mandataire en immobilier, on n’a pas forcément conscience de ce paramètre. Quand on est un professionnel expérimenté en immobilier, on sait que ce sera un des nerfs de la Guerre.

Définir avec objectivité la valeur du bien, ses points positifs et ses points négatifs, c’est un des vrais sujets qu’il faut savoir aborder avec son client. Franchise, honnêteté et transparence sont ici les maîtres mots. En effet, c’est la plus courante des erreurs de débutant dans ce métier. Prendre un mandat au prix demandé par le client pour obtenir sa signature. Ce n’est rendre service ni a son projet, ni au vôtre…

La relation entre le professionnel et son client

La relation entre un professionnel et son client est une relation qui se construit. Tout d’abord, il est important de convaincre chacun de l’importance de l’apport d’un professionnel. C’est à ce prix que la profession se maintiendra dans une logique de confiance et de respect mutuel. Ne pas se tromper sur les conséquences de chaque action. Un professionnel qui se comporte bien sera considéré comme faisant son job. Celui qui au contraire a une attitude inadaptée porte préjudice à l’ensemble de la profession. Le mandat exclusif est en ce sens à deux versants, l’un est une marque de confiance et un vrai bénéfice. L’autre, qui ne faut pas occulter est inaliénable au premier. La confiance se mérite et le risque de décevoir son client en ne remplissant pas la mission est démultiplié.

Le mandat Exclusif vous engage à mettre tout en oeuvre pour réussir à aider vos clients. Interagence, communication démultipliée, investissement dans des flyers personnalisés… Les solutions sont nombreuses. Si vous ne croyez pas au projet, si le bien n’est pas au prix, alors peut-être vaut il mieux refuser le mandat Exclusif. Vous ne signez pas juste un bout de papier. C’est votre crédibilité, votre image, en tant que professionnel de l’immobilier qui est engagé.