Mandataires du futur

Mandataires du futur et futur de mandataires

Les Mandataires du futur cela reste un vaste sujet. En effet, la profession bouillonne, et chacun pense déjà à réinventer une façon de travailler pourtant récente. Communiquer, se déplacer, être visible, de tout cela dépendent vos résultats. Certains restent sceptiques. Aujourd’hui c’est encore possible, mais il faut préparer demain pour éviter de se faire distancer.

Vos réseaux sociaux au bout des doigts

Mandataires du futur, vous êtes déjà partie prenante dans une (r)évolution en marche. En effet, aucun mandataire aujourd’hui en activité ne peut dire qu’il voulait, étant gosse, être mandataire en immobilier. Et pour cause, le métier n’existait pas ! Les réseaux sociaux ont à peu près le même âge que le métier. Est ce un signe? Sans doute. Posez vous la question de savoir où vous en êtes sur ce domaine. De bonnes formations sur le sujet existent. Même si rien ne remplace le temps passé sur les réseaux pour se familiariser avec l’usage et les codes, une base d’information peut être nécessaire. Même si on ne vend pas via Facebook ou Instagram et uniquement via ces réseaux, votre présence y est fortement requise. Pour compléter la Fable de La Fontaine :

Formez vous, Travaillez, prenez de la peine : 

C’est le fonds qui manque le moins.

Le Laboureur et ses Enfants par Hygin-Furcy - RuedesFables.net

Les proptech? Qu’est ce que c’est?

Si vous avez déjà entendu le terme de « proptech » c’est un bon point pour vous. Comme toujours avec les mots nouveaux, il s’agit de donner du lustre à un concept qui n’en a pas forcément. Oui, à l’heure du digital et des smartphones, des sociétés tentent de réinventer l’immobilier. C’est logique. On a eu les start-ups qui ont explosé avec un double sens. Quelques unes ont « explosé » dans une réussite exceptionnelle, alors que d’autres, par milliers, ont « explosé » en engloutissant l’argent de leurs investisseurs. L’explosion est toujours à double tranchant. Aussi ce secteur très convoité qu’est l’immobilier explose-t-il régulièrement avec des nouveaux acteurs dopés aux fonds d’investissement.

Le futur c’est maintenant

En quoi cela concerne le mandataire sur le terrain me direz-vous? Et bien il lui faut être informé de ce que proposent ces acteurs d’un jour. Car cette veille lui permettra de tirer les bénéfices du travail fourni par des centaines de cerveaux en ébullition. Chers mandataires en immobilier, on ne vous remplacera pas demain par des hologrammes réalisant les visites. Vous êtes à ce jour indispensables. Profitez-en, mais ne vous endormez pas sur cette situation confortable. Les agents immobiliers dans leurs jolies agences ont fait cette erreur et, pour certains, ils la payent aujourd’hui au prix fort.