Délai de rétractation

Poisson d’avril : Le Délai de rétractation pourrait passer à 75 jours…

C’est dans les tuyaux depuis quelques mois maintenant, le délai de rétractation est sur le point de faire sa révolution. Le nouveau gouvernement sous l’influence de l’ancienne ministre de l’habitat, Mme Duflaux, espère ainsi renforcer la protection du consommateur.

Délai de rétractation : une décision longue à prendre

C’est une décision qui aura mis longtemps à être prise. Pour ne pas être critiqués sur le sujet, les membres de la commission en charge de la mission se sont appliqué à eux-mêmes leur conviction de délai de réflexion allongé. Ils ont décidé de prendre le temps de valider qu’ils étaient bien en accord avec leur texte. On nous informe que certains ont même du prendre leur décision depuis leur lit. En effet, ils auraient mal compris ce que signifiait prendre un temps de réflexion allongé. Derrière cette cocasserie, un vrai souci de communication semble pointer son nez dans la commission investie par les autorités.

Objectif 0 déchet

La commission, nommée directement par le ministère a pris elle même un nom très officiel. La Commission pour un Urbanisme Loyal (CUL) s’est mise en tête de produire une réflexion sans polluer la planète. Le président de la commission, Mr Pierre Chausson indique dans son communiqué de presse :  » Nous sommes très écologiquement concernés. C’est important pour nous d’avoir une action qui soit neutre pour la Planète. Nos stylos sont totalement recyclables, et nous écrivons avec une encre bio. Chaque réunion se fait avec des repas sans plastique, et sans OGM. La démarche est volontairement moderne. Nous souhaitons un CUL propre. »

Une rencontre au Mc Donald’s de Porte de Saint Cloud

Le Délai de rétractation était un de ses cheveux en bataille. Aussi, elle n’a pas hésité à prendre quelques jours de RTT pour rencontrer les acteurs actuels du monde du logement. Mme Duflaux, anciennement en charge de ces dossiers a pris rendez-vous avec ses paires, dont Mr Chausson, discrètement selon nos informations dans une salle du fast-food situé à quelques encablures du Parc des Princes à Paris. Depuis la rencontre PSG-Manchester, l’endroit n’est plus très fréquenté. Les deux protagonistes sont venus comme ils étaient. C’est alors qu’ils auraient évoqué de ramener le Délai de rétractation à une durée plus convaincante. Entre deux bouchées de son Mc Chicken, l’ancienne élue aurait proposé une durée de 115 jours. En fine négociatrice elle en a obtenu 75. Mr Chausson, avant de rentrer dans ses contrées charentaises, a alors décidé de reprendre une portion de frites qu’ils ont partagé.

(Cet article est bien évidemment un poisson d’avril. Si vous l’avez lu en entier bravo, cela veut dire que vous lisez les articles avant de décider si vous les partagez ou non. Sinon, bah…. Poisson d’avril!!)