France

France: ce que représente l’immobilier pour l’Etat

En France, on ne voit souvent pas l’échelle macro d’un problème. On se contente de la micro, celle sur laquelle on a le nez toute la journée. Faire de son mieux pour ses clients. C’est déjà bien, mais pour comprendre l’immobilier quelques chiffres peuvent être utiles.

France, l’immobilier est une « vache à lait »

L’expression n’est pas nouvelle, mais elle dit bien la situation. La France a besoin de ressources et si l’on pense souvent que les APL et autres subventions plombent les comptes de la Nation, on oublie ce que le secteur rapporte. En plus de créer des emplois, de générer du revenu, l’Immobilier sert de baromètre pour de nombreux indicateurs clés. Alors certains seront peut-être déçus, mais le gouvernement en place ne change pas grand chose. Sous les trois derniers présidents (Mr Sarkozy, Mr Hollande et Mr Macron) aucun changement majeur n’est intervenu à ce niveau là. Ce sont donc près de 15 ans sans réelle évolution.Explication : quand une machine fonctionne à quoi servirait d’en changer les rouages ? Pour éviter la panne. Mais cela n’est pas dans les prérogatives de l’Etat.

Le nombre de transaction en constante évolution

Le nombre de transactions est un indicateur majeur. En cette année 2019, on se dirigerait, sauf catastrophe, vers un record. Près d’un million de transactions. C’est un chiffre vertigineux. Dans un pays qui compte environ 70 millions d’habitants. Avec la TVA, les transactions représentent une manne importante pour l’Etat. Sans avancer de chiffres, la collecte pour 2019 devrait être satisfaisante. Les recettes générées par les droits de mutation, les fameux «frais de notaire» profitent à plein de la hausse des prix et de la baisse des taux. C’est le signe d’un pays en pleine bourre économique. Alors certes la machine est peut-être en sur-régime, et seul l’avenir nous le dira, mais cette bonne nouvelle doit avant tout être prise pour ce qu’elle est. Un voyant vert.

Un secteur économique et social majeur

En travaillant avec un professionnel de l’immobilier, un client acheteur ou vendeur participe à un processus. Un processus d’évolution économique, mais aussi démographique. En changeant de commune ou de région, chaque acheteur réalise un mouvement impactant pour la société. L’environnement évolue. Il en va de même pour l’acheteur d’un bien destiné à la location. En effet, il va remplacer un habitant fixe par un habitant qui va peut-être changer chaque année. Le viager, le locatif, les résidences étudiantes, le neuf, les résidences pour senior… Chaque ramification de ce grand secteur que représente l’immobilier a son rôle à jouer. Loin d’en décortiquer le fonctionnement en quelque ligne nous pouvons néanmoins vous inviter à être fiers. Fiers de faire partie d’un secteur dynamique qui participe à l’évolution et à la Vie quotidienne du pays.

Crédits photo : Pixers