montagnes russes

Professionnel de l’immobilier, bienvenue sur les montagnes russes

Les montagnes russes il n’y a pas d’autres comparaisons… Vous les connaissez les gens posés? Ceux qui commencent à 08H et finissent à 18H ? Qui ont un métier sans surprise, sans stress, jusqu’à la retraite ? Attention ce n’est pas un jugement, car comme le disait Mr Drumond: « il faut de tout pour faire un monde ». (référence disponible ici)

Les montagnes russes c’est un manège

Alors oui, à la base c’est fait pour passer un bon moment et pour rigoler entre amis. Ce n’est pas vraiment en cela que l’on peut comparer le métier de professionnel de l’immobilier et les montagnes russes. De part leur forme si spécifique, ces montagnes vous trimballent à grande vitesse sans se soucier de ce que contient votre estomac. En haut, à droite à gauche, la tête à l’envers… Sans se fixer de limites. Voici un listing des folies conçues par des humains pour d’autres humains. C’est à se demander qui fait une école de création de montagnes russes. Des sadiques? Ou bien des gens qui aiment voir souffrir les autres? Des gens pas comme nous, à n’en point douter.

Non, vous n’êtes pas sur aproposdemontagnesrusses.com

Je vous rassure, l’article ne va pas parler uniquement des montagnes russes, même si il y aurait à dire. On paye tout de même pour monter dans ces machines… Mais l’immobilier a parfois des allures de jeu masochiste. Le compromis qui « pète » à quelques jours, les dossiers tortueux que l’on trimballe pendant des mois ou des années… Les clients qui vous vomissent dessus avant de vous encenser. « De l’étuve au blizzard » comme le chantait Alain Bashung… Alors oui, l’immobilier est un métier fascinant, attachant et unique. C’est un beau métier on ne me fera pas dire le contraire. Mais il faut avoir le coeur bien accroché. Garder son calme en toutes circonstances n’est pas chose aisée.

L’importance de bien s’entourer

Vous êtes peut-être amateur de sensations fortes, mais ce n’est jamais agréable. Il vaut mieux anticiper le problème que de l’affronter. En anticipant, il sera possible de choisir de l’éviter ou de se préparer mieux à franchir l’obstacle. Pour cela trois conseils qui peuvent être utiles. Pensez à bien communiquer. Emails, SMS, téléphone, sans être lourds, il faut utiliser les moyens à votre disposition pour cerner le projet de vos clients. Vous avez un devoir de conseil, faut il le rappeler ? A ce titre vous devez être en mesure de tracer le périmètre du projet. Baliser et sécuriser comme un bon professionnel.

Pensez également à bien vous entourer. Ecartez les gens toxiques, ceux qui déversent leurs problèmes sur vous comme si vous étiez un psy gratuit. C’est parfois difficile, mais cela vous aidera c’est sur. Vous serez plus léger et pourrez plus facilement vous focaliser sur vos objectifs.

Enfin, prenez soin de votre santé. Cela devient un leitmotiv sur le blog. Mais c’est important dans un métier aussi « sportif ». Vous allez avoir parfois à porter à bout de bras un accord entre un vendeur et un acquéreur. Certains situations exigent que vous soyez à 120%. Anticipez en prenant soin de vous, pour être prêt à l’instant T. Comme un champion se prépare pour une finale. La vente d’un bien c’est votre finale à vous. Ensuite vous pourrez profiter d’un repos bien mérité avant de repartir au front ! Vous avez dit montagnes russes ?