La vente entre particuliers

La vente entre particuliers un pari risqué

La vente entre particuliers d’un bien immobilier peut s’avérer tentante. En effet, c’est l’occasion pensent certains « d’économiser » des frais d’agence. Cette erreur peut être critique et engendrer des situations plus qu’inconfortables. A commencer par une perte de temps et d’argent… Dans le meilleur des cas !

La vente entre particuliers basée sur un mauvais calcul

Le particulier qui vend sa maison l’estime à un prix élevé. Il va chercher à en tirer le meilleur prix. L’acquéreur en cours de projet pour sa part, cherche plutôt la bonne affaire. Il va tenter de faire une acquisition qu’il pourra dans un second temps revendre avec une plus value. Cette duplicité vendeur/acquéreur est au coeur du débat. Bien plus que les honoraires de l’agence.

Le vendeur va tenter de mettre son annonce sur des sites qui ne lui garantissent rien. Ni contact, ni qualification du contact en question. C’est juste une passerelle entre un internaute et un vendeur. Alors que le professionnel va jouer un rôle d’intermédiation et déterminer étape par étape si les profils matchent. En effet, un bon professionnel ne déclenchera une visite uniquement si il y a un potentiel achat au bout. Vous avez dit efficacité?

Passer par un professionnel garantit la sérénité

On le sait tous, et on a tous en tête la métaphore du restaurant. Vendre en passant par un professionnel est une façon de s’assurer que tout va bien se passer. Que ce soit pour acheter ou pour vendre un bien immobilier, le professionnel est formé. Car il connait les spécificités du secteur, il saura vous apporter un conseil avisé. Il faut bien entendu choisir de passer par un spécialiste immobilier. Et il ne s’agit pas de prendre le premier conseiller venu. Mais ça, c’est un peu comme avec tous les métiers. Exemple : Allez cher un coiffeur au hasard est une version capillaire de la roulette russe! Savoir bien s’entourer est une qualité que l’on développe avec l’expérience.

Prenez le temps de rencontrer votre conseiller immobilier, de parler avec lui. Découvrez-le ou découvrez-la et parlez lui de votre projet. Il doit savoir vous écouter. Ensuite vous lui confierez votre bien ou votre recherche. Il deviendra alors le maître d’oeuvre de votre projet immobilier.

On ne peut pas leur reprocher d’essayer…

Les chiffres parlent d’eux-mêmes ! En effet, la vente entre particuliers représente entre 30 et 40% des ventes de biens immobiliers en France. Alors que dans d’autres pays il est obligatoire de passer par un professionnel, l’Hexagone tolère encore cette pratique. Mais ce chiffre masque une réalité. Dans les faits, si 60 à 70% des biens à la vente sont confiés à des professionnels, c’est en réalité bien plus qui seront au final vendus par des agents immobiliers.

Que ce soient des agences ou des réseaux de mandataires, les professionnels formés aux métiers de la transaction récupèrent des projets à l’abandon. Le schéma classique, le ou les vendeurs ont tenté leur chance en utilisant les sites d’annonces immobilières à leur disposition. La mission a échoué, le temps passe et la maison ou l’appartement ne se vend pas… La décision est alors prise de passer par un professionnel qui reprendra le projet à la base. Dans l’intervalle du temps a passé, de l’argent aussi et sans doute beaucoup d’énergie. Alors on en connaît tous un qui est parvenu à vendre seul bien sur. Ce n’est pas impossible ! Mais au prix de quels efforts? Et de quels sacrifices financiers au final? Il y a ce que les gens racontent et le prix indiqué sur le compromis…

A chacun de faire ses calculs et de décider si il prend le risque de se passer d’un professionnel pour de bonnes raisons !