Métier de mandataire immobilier

Le Métier de mandataire immobilier, plus qu’un métier

Souvent, le Métier de mandataire immobilier est perçu comme un simple intermédiaire de vente. Le métier manque de reconnaissance. En effet, si on demande aux gens qui ne travaillent pas dans ce secteur, comment ils voient le métier, on constate que la profession est mal connue. Alors il est important de rappeler les fondamentaux.

Le Métier de mandataire immobilier, ce n’est pas une histoire d’heures

Et oui, car le mandataire en immobilier n’est pas juste un porte-clef, il ne sert pas à ouvrir des portes. Il engage un devoir de conseil auprès de ses clients. Et les clients ont souvent besoin de visiter le week-end, le matin tôt avant le travail, ou le soir après le boulot. C’est au professionnel de l’immobilier de s’adapter à la situation. En résultent des horaires à rallonge et des moments souvent compliqué d’attente le samedi après-midi, quand le lapin se profile à l’horizon. Qui n’a pas eu ce client qui a « oublié » la visite ou qui sans prévenir doit se rendre en urgence à l’autre bout de la France…. Alors qu’il a rendez-vous avec vous il y a 10 minutes. Pour faire le métier de mandataire, il faut accepter de ne pas compter ses heures.

Mandataire immobilier, une obligation de formation

La critique est récurrente : les  réseaux parachutent des mandataires sur le terrain sans véritable savoir et sans expérience. Mais certains font ce métier depuis des dizaines d’années. Ils ont l’expérience, ils ont traversé des situations et posent un regard est plus que pertinent sur le projet de leurs clients. Ils ont en plus cette obligation de formation qui leur permet de s’améliorer et de se mettre à jour tous les ans. Le mandataire en immobilier et plus généralement le professionnel de l’immobilier est un référent dans son domaine. Sur un dossier litigieux, il aura les ressources pour vous éviter les pièges et les situations désagréables. Faites lui confiance dans les limites du raisonnable et créez ensemble une relation gagnante.

Le Métier de mandataire immobilier, un métier sur la durée

Entrer dans la maison des gens, dans leur vie, dans leurs projets… Ce n’est pas anodin. En effet, il n’est pas rare pour un professionnel de l’immobilier de devenir le confident, celui a qui l’on parle de ses problèmes et de ses envies, de ses attentes tout du moins. Si vous souhaitez devenir mandataire en immobilier, ne l’oubliez jamais, la qualité première sera l’empathie. Vous ne vendez pas des maisons, vous réalisez un accompagnement dans le projet de personnes.

Alors bien entendu, certains vous parleront de bons mandataires en regardant le CA ou bien leurs nombre de mandats. Mais c’est une erreur. Comme tout métier, il ne s’agit pas de cumuler les one shot, mais de durer. Si on veut parler de métier et non de période professionnelle, l’activité doit s’étaler sur plusieurs années. Et pour durer il faut intégrer que le succès passe avant tout par la satisfaction client.