Mieux gérer votre temps

Mieux gérer votre temps pour améliorer votre quotidien

Mieux gérer votre temps… Vous avez l’impression de toujours courir? Mieux gérer votre temps cela s’apprend. Et personne ne se dit : je fais n’importe quoi, il faut que je change ma façon de faire. Cependant nous avons tous 24H dans une journée et pourtant nous n’avons pas tous la même productivité.

Mieux gérer votre temps de travail

S’agiter dans tous les sens n’est pas être productif. Et si parfois vous avez l’impression d’avoir fait plein de choses, cela ne signifie pas que toutes ces choses étaient indispensables. Il faut regarder les choses en face, à l’heure des smartphones et d’Internet, il y a des choix à faire pour rester compétitif et en bonne santé.

On parle de plus en plus du phénomène de « burn out« . Souvent le burn out n’est même pas le résultat d’une hyper productivité. En effet, c’est plus souvent la résultante de quelqu’un qui se noie et qui se débat jusqu’à en être exténué. On est tous sous l’eau, mais ce n’est pas indispensable. Et si vous considérez que des formules comme « je touche pas terre« , ou « je n’arrête pas en ce moment« . Ou bien encore « Je n’ai pas une minute en ce moment, je travaille 20H par jour » sont en mesure de rassurer vos interlocuteurs, vous faites surement fausse route.

Un spécialiste n’est jamais débordé, il gère avec sérénité. Pour dégager de l’assurance et créer la confiance c’est indispensable.

Mieux gérer votre temps de repos

Il y a la physiologie qui est à prendre en compte. Un grec connu disait « Connais toi toi-même ». Certains sont du soir ou de la nuit, certains sont du matin. De quel côté de la journée êtes-vous? Comparez votre productivité le matin, avant que le téléphone soit décemment autorisé, ou le soir quand les vagues d’e-mail se calment peu à peu… Et déterminez quand vous travaillez et quand vous vous reposez. Quand vous profitez de vos proches ou accédez à vos hobbies.

On peut mourrir de manque de sommeil, mais avant cela on devient particulièrement inutile. Le cerveau ne fonctionne pas aussi vite, on ne percute pas. On est plus irritable… Bref rien qui ne soit bon pour votre activité ou même votre santé. Sans la santé à quoi bon s’acharner? Il est paradoxal de convenir pourtant que votre productivité passe en grande partie par votre habilité à trouver le temps de ne rien faire.

Prendre du recul

C’est la partie qui va sans doute être la plus agréable à lire, mais souvent, on entend des gens culpabiliser de ne rien faire. En prenant du recul, on voit les choses sous un autre angle. Les américains parlent de « Big Picture » qui se traduirait en plan large. Voir son travail en analysant ses résultats, mais sans s’autoflageller semble être la bonne méthode. En effet, la productivité c’est ce que l’on parvient à faire dans un temps donné. A t on suffisamment d’objectivité pour admettre que ces deux heures passées sur Facebook sous prétexte de travail n’étaient pas vraiment productives? Il le faudrait.

Cependant, nous fonctionnons tous de la même manière, et même pour quelqu’un qui aime son travail, un peu de répit est salutaire. N’hésitez pas à prendre du recul et à analyser à froid ce qui à chaud vous semblait pertinent. A la fin de l’exercice, vous devriez changer radicalement de position sur pas mal de vos tâches quotidiennes.