Philippe Macé

Philippe Macé, Conseiller Immobilier en Seine et Marne

Philippe Macé exerce en tant que conseiller immobilier depuis quelques années en région parisienne. Dans la continuité de notre série d’interviews de professionnels de l’immobilier nous avons voulu en savoir un peu plus sur sa vision du métier.

Philippe Macé pouvez vous vous présenter ?

Philippe Macé : Oui, j’ai 44 ans, je réside dans le département de la Seine et Marne, plus exactement dans une petit ville de 13 000 habitants Claye-Souilly (77410) proche de Roissy Charles de Gaulle.

Après des études d’électromécanicien je me suis vite aperçu que mes études n’étaient pas en phase avec ce que je souhaitais faire. Je suis donc vite reparti en formation d’agent d’opération et de trafic. Après quelques sélections au sein de notre compagnie aérienne nationale j’ai exercé le métier de Chef Avion pendant une vingtaine d’année. (C’est la personne réalisant l’équilibrage des avions et la coordination de l’escale.)

En parallèle je me suis intéressé à l’immobilier en tant qu’investisseur. En effet, j’ai découvert certains aspects de ce métier.

Et en 2014 j’ai pris la décision de quitter cette entreprise et de me reconvertir dans l’immobilier et à ce jour j’en suis entièrement satisfait.

Philippe Macé, c’est quoi un bon mandataire immobilier ?

Philippe Macé : Tout d’abord le terme mandataire pour désigner notre métier est à mon sens inadapté et se rapproche trop du mot Mandat. Le métier d’un conseiller n’est pas de signer des mandats.
Nous sommes avant tout au service des clients vendeurs / acheteurs pour les conseiller. Nous devons les accompagner, les aiguiller dans leurs choix, et défendre l’intérêt de chacun.

C’est pourquoi je préfère utiliser le terme de « Conseiller Immobilier ».
Un bon conseiller immobilier c’est de la transparence, de la réactivité. Mais aussi donner du retour d’informations, obtenir et garder la confiance de ses clients. Comme je dis toujours à mes clients : « Je suis votre Conseiller Immobilier dédié et nous allons travailler ensemble »

Quel conseil donneriez vous à un conseiller immobilier qui débute ou qui traverse une période difficile ?

Philippe Macé : Il y a un facteur essentiel à prendre en considération qui est le parcours professionnel précédemment acquis. Pour ma part la chose la plus difficile au début à été d’organiser mon planning et de me donner des objectifs. Ce n’est pas forcément facile après 20 ans de salariat.
Ensuite, ne jamais se décourager car au début il faut s’attendre à de nombreuses objections clients. Il y a une latence de 5/6 mois avant d’obtenir ses premières rémunérations.

Il y aura forcément des hauts accompagnés de bas, la pérennité de ce métier repose essentiellement sur votre motivation et détermination. Des remises en questions régulières sont nécessaires si on veut progresser et devenir le conseiller référent de son quartier.

Si vous aviez une baguette magique, qu’est ce que vous changeriez dans ce métier ?

Philippe Macé : Notre métier n’est pas suffisamment respecté par les vendeurs. Le conseiller immobilier travaille des mois sans savoir s’il pourra récupérer son investissement un jour. Le domaine de l’immobilier est le seul métier où on propose nos prestations totalement gratuites avant une vente définitive. Malgré cela l’image que l’on nous renvoie est trop souvent la même. On imagine que l’on gagne de l’argent facilement !

J’interdirais aux particuliers de vendre sans l’intermédiaire d’un professionnel de l’immobilier comme cela se fait déjà dans de nombreux pays. Aujourd’hui et dans tous les domaines au nom de la concurrence, la majorité des consommateurs cherchent à payer le moins cher possible (ce qui est compréhensible) sans se préoccuper de la qualité de service et qui malheureusement a un impact direct sur le marché du travail et la rémunération de tous.

Philippe Macé, les 14H, de formation obligatoire, galère ou aubaine ?

Philippe Macé : 14H de formation pour rester dans un cadre réglementaire est le minimum syndical mais 14H ce n’est rien et ne veut pas dire grand chose car la meilleure des formations et ce dans tous les métiers, c’est le terrain et l’expérience qui s’acquiert au fil du temps.
La théorie c’est important mais un métier, se vit, se pratique sur un terrain de jeu et pas derrière un ordinateur ou en salle à refaire le monde.

Philippe Macé, un outil, un gadget qui vous semble indispensable?

Philippe Macé : Je m’attarderai sur 2 outils indispensables et je laisse les gadgets pour les amateurs professionnels. Aujourd’hui la vitrine d’une agence immobilière se trouve dans la poche des clients (Smartphone) et rares sont ceux qui se déplacent physiquement en agence avant une première visite.

Il est donc indispensable et essentiel de savoir mettre en valeur correctement les biens immobiliers sans les surfaire tout en donnant envie aux clients d’appeler.

Mes deux outils sont bien entendu un Appareil Photo Numérique reflex équipé d’un grand angle ainsi qu’une camera spécifique pour réaliser des visites virtuelles afin que le client ait un maximum d’informations et de visuels avant même de se déplacer.

J’utilise également un drone avec mon partenaire Studio Drone. Les clients acheteurs passent par mon site internet Immonord77 . Il a été mis en place exclusivement afin de réaliser des visites de qualité. En effet ils peuvent se projeter avant même de passer à la visite physique.

Philippe Macé, vous êtes très actif sur les réseaux sociaux. Quels conseils pour des réseaux sociaux efficaces ?

Philippe Macé : Il est important d’être visible sur internet. Faire un site internet et le tenir à jour n’est pas forcément à la portée de tous techniquement et financièrement. Les réseaux sociaux sont gratuits et facilement utilisables. Il serait dommage de se priver de ces outils aux capacités de visibilité mondiale. Je conseille donc d’être présent sur tous les réseaux sociaux. Facebook, Instagram, Twitter, Linkedin , Chaine Youtube, Dailymotion, Vimeo…

Pour poster sur les réseaux il faut également adopter une routine de diffusion. Le but étant en tapant par exemple « agence immobilière Claye-Souilly, Immonord77 » d’être le plus visible sur les moteurs de recherche. Le Graal est d’obtenir la première page gratuitement en référencement naturel.