Sport et Immobilier

Sport et Immobilier

Sport et Immobilier : Le sport est, qu’on le veuille ou non, présent dans nos vies à tous. A la télé pour certains ou pour garder la forme, nous sommes tous d’une manière ou d’une autre des sportifs. De salon, de plein air, en salle ou sur les terrains municipaux… le sportif est un homme ou une femme en quête d’objectifs.

Sport et Immobilier, une histoire de valeurs

Le sport est une façon pour nos sociétés sédentaires de compenser le manque de dépenses énergétique de nos quotidiens. Mais pas uniquement. En effet, le sport est également un moyen de se défouler, de vibrer, de toucher ses objectifs… et de rencontrer des gens. En un mot de se sociabiliser. Pour un professionnel de l’immobilier, sociabiliser est une des clés de réussite inévitables. En effet, il est important de rencontrer du monde, de partager, d’échanger. Mais ça serait trop limitatif que de penser le sport comme un unique moyen de rencontrer du monde.

En effet, le sport est aussi un excellent moyen de s’éduquer à la performance. Se fixer des objectifs, se donner du mal pour les atteindre. Et enfin, triompher est dans la nature humaine. Un Conseiller immobilier doit savoir affronter les différents obstacles qui se dressent sur sa route pour au final remporter la victoire.

Le sport et la notion d’appartenance 

Le sport, c’est avant tout un choix personnel. Certains seront plus portés sur les sports individuels, d’autres sur les sports d’équipe. Les uns préfèreront les sports plus stratégiques, les autres opteront pour un art martial. Ou un sport avec une haute intensité pour se défouler. Chacun se retrouve dans les valeurs et les codes d’une discipline qu’il a choisi et qui lui correspond. Alors oui, on peut aimer le vélo, on peut aimer le rugby, on peut aimer le tennis de table, car ils ont un dénominateur commun. Dans tous ce sports il convient de donner le meilleur de soi-même. De toujours être dans la recherche de la performance, du plaisir, pour finalement être soi-même dans une meilleur version.

En partageant avec d’autres personnes cette façon d’être, on finit inévitablement par rencontrer et partager. Le partage est ainsi au centre de l’activité sportive. Ce qui ne fait qu’ajouter une similarité avec les métiers des professionnels de l’immobilier.

Le mécénat sportif


Certaines marques d’immobilier décident de soutenir des activités sportives, ce n’est pas un hasard. En effet, les valeurs du sport sont très présentes chez certains professionnels de l’immobilier. Ainsi, Stéphane Escobossa, DG de la société Dr House Immo, est très enjoué quand il nous explique que la société soutient activement plusieurs sportifs et événements en tous genres dans toute la France. Un team moto dans les Deux-Sèvres, un trail en Périgord. Mais aussi une équipe de rugby dans le Lot-et-Garonne, ou encore une équipe de foot en salle dans le sud-est de la France.

« C’est pour nous une façon de valoriser la performance, de soutenir les efforts que font chacun des membres de notre réseau au quotidien ». Si Bourdieu disait que la sociologie est un sport de combat, alors on pourrait dire que l’immobilier est un sport également. Un sport de combat, mais pas uniquement, car c’est également un sport d’équipe ou la stratégie se fait la part belle. « Nous sommes également présents sur l’hippodrome de Rambouillet, avec lequel l’un des conseillers du réseau, Thierry Gaudron, a noué un partenariat. C’est à chacun de nous proposer selon ses convictions et nous essayons de nous adapter. Mais soutenir une activité sportive reste pour nous un bon moyen de partager des valeurs fortes. Performance et convivialité, mais également don de soi et engagement. »

Julien Brizet

Interview de Julien Brizet

Si vous avez Facebook, et si vous travaillez dans l’immobilier, vous n’avez pas pu le louper. Julien Brizet est le grand animateur des murs Facebook des professionnels de l’immobilier. Avec ses vidéos hilarantes et son style unique, il détonne dans le monde de l’immobilier. Vraiment sympa, naturellement drôle, il a accepté de se présenter et de répondre à quelques questions.

NB : Si vous vivez dans un bunker et que vous ne le connaissez pas, voici un lien pour une session de rattrapage : https://www.youtube.com/channel/UCwv_t-Ur-j0Etgy4hMoieIQ?view_as=subscriber

Julien Brizet, pouvez-vous vous présenter ?

Julien Brizet : Je m’appelle Julien Brizet, je suis dans l’immobilier depuis 13 ans à peu près maintenant. Je suis basé à Dijon dans le coeur historique, dans les petites rues pavées piétonnes de l’hyper centre de Dijon.

Comment on en vient à faire des vidéos sur le thème de l’immobilier ?

Julien Brizet : Pour plusieurs bonnes raisons ! Moi ça fait 15 ou 16 ans que je fais du montage vidéo. Au début, c’était dans un style plutôt personnel, du loisir, domaine familial et notamment sportif. Et puis plus ça s’est accentué. Je trouvais que dans mon métier il y avait tellement de situations comiques ! Tellement de moments où on pouvait justement se servir de l’humour pour se sortir de plein de situations ! C’est un métier qui est complexe, qui est de plus en plus dur aussi, et je trouvais que l’idée de me servir de l’humour m’aidait face a beaucoup de situations.

Un jour en visite, j’ai eu le déclic, et je me suis dit, pourquoi ne pas associer l’humour et le montage vidéo pour parler de mon métier d’une façon différente. Disons d’une façon complètement décalée, assez légère. C’était un bon support. Une bonne solution pour combiner ma passion du montage et l’immobilier.

Avez-vous eu des retours négatifs ?

Julien Brizet : J’étais très étonné mais bizarrement très peu. Je m’attendais justement à avoir ce genre de réactions assez critiques. Parce que bon quand on fait ce genre de choses on prend des risques. Et on ne peut évidemment pas plaire à tout le monde. Je m’attendais à plus de critiques mauvaises, de jugements, et finalement j’en ai très peu. Sur des milliers de commentaires, je n’ai eu que deux ou trois personnes qui ne trouvaient pas ça à leur goût. Mais je suis très étonné, je m’attendais à bien pire !

Où trouve-t-on l’inspiration pour faire des séries de vidéos ?

Julien Brizet : L’inspiration vient naturellement ! Quand on fait ce métier depuis pas mal d’années, on a des situations qui sont rattachées à beaucoup de corps de métier. Des notaires, des avocats, des artisans, des syndics… Et surtout une multitude de profils différents d’acquéreurs et de vendeurs. Ce sont des personnages ! Donc les situations viennent naturellement tous les jours. C’est un métier où les journées ne se ressemblent pas. Et puis après, l’inspiration vient aussi de ma tête, il faut être un peu déjanté ! Donc les deux cumulés font que les idées viennent naturellement et j’en ai même trop. Tant mieux pour moi !

Du coup, on peut dire que l’humour et l’immobilier sont compatibles ?

Julien Brizet : Complètement ! Pas forcément quand on commence ce métier, puisqu’au début on a quand même un gros travail d’apprentissage sur le terrain. Mais au bout d’un moment on se rend compte, en tout cas pour moi, que l’humour m’aide beaucoup tous les jours, à avancer, à devenir meilleur et à me sortir de beaucoup de situations. Dans les négociations l’humour c’est une grande force. Donc pour moi oui, l’humour est complètement compatible avec ce métier. Et je dirais même que pour moi ça devient nécessaire.

Vous n’avez pas peur qu’à terme, ces vidéos qui sont sur Internet vous desservent un peu dans la pratique de votre métier ?

Julien Brizet : Je ne dirais pas que j’ai peur de ça, mais plutôt que je suis conscient de prendre des risques. Alors, c’est un côté qui m’attire et qui presque, m’excite quelque part de prendre ce genre de risques. Et encore une fois là je vais arriver sur une dixième vidéo avec une chaîne YouTube qui va sortir dans les jours à venir. Parce justement on m’a encouragé, fortement, on m’a conseillé de développer ces vidéos, d’en faire plus, d’aborder tous les thèmes possible. Encore une fois j’ai de très bons retours, donc oui, ce sont des risques que je prends, mais qui sont finalement bien accueillis, bien perçus. Ca me donne vraiment envie de continuer !

Et l’objectif à terme pour vous, avec ces vidéos ?

Julien Brizet : Il est plutôt simple: continuer à me développer avec la chaîne YouTube que je suis en train de sortir. Mais surtout avoir une visibilité différente, et faire rire tout simplement ! J’adore faire rire les gens, j’adore me faire rire moi même. Et si je peux me faire rire moi quand je fais mes montages tout seul chez moi, j’ai bon espoir que je puisse faire rire les autres. De leur donner une vision différente, et j’essaie toujours d’associer du contenu concret sur le vrai métier d’agent immobilier à de l’humour parce que c’est mieux perçu, c’est mieux analysé. Et donc voilà, encore une fois : me marrer, faire marrer et être différenciant !

Et vous avez déjà eu des retours de vendeurs, d’acquéreurs, de gens qui vous ont vu sur Internet?

Julien Brizet : Ca commence ! Je suis très étonné, mais je commence à avoir des gens qui ne me connaissaient pas et qui me contactent. Parce qu’ils ont apprécié cette approche différente, un peu plus légère, un peu plus décalée… Un peu plus basée sur le côté rassurant à travers l’humour. Donc oui je commence à avoir deux trois contacts en plus qui viennent régulièrement et qui m’ont reconnu grâce à ces petites vidéos humoristiques !

Services d'un professionnel de l'immobilier

3 raisons de ne pas se passer des services d’un professionnel de l’immobilier

Se passer des services d’un professionnel de l’immobilier? Cet article est lié à la publication récente d’une série d’article annonçant la fin du métier parce que les prix des biens vendus sont désormais accessibles gratuitement au public. Non, cela ne change pas grand chose. Il a toujours fallu des professionnels pour sécuriser les transactions et mener les projets. Il en faudra toujours et voici 3 raisons majeures à cela.

Prendre du recul sur son projet

Vous avez décidé de vendre votre bien. C’est bien. Mais votre réflexion (ou bien est ce celle de votre belle-mère) vous amène à penser que vous pourriez « économiser les frais d’agence ». L’erreur est humaine… En pensant économiser quelques milliers d’euros, vous aller sans doute en perdre bien plus, et y laisser de votre temps et beaucoup d’énergie. Vendre un bien immobilier est un métier.

Le professionnel de l’immobilier va vous permettre de vous rendre compte de la faisabilité de votre projet. Prix de vente en phase avec le marché? Déco un peu bancale? Travaux à réaliser ou aménagement à prévoir? Pouvez vous vendre cette piscine construite sans permis? A toutes ces questions le professionnels de l’immobilier pourra apporter des réponses.

Dans le monde entier, des gens vendent des maisons pour les autres. Non pas que cela vous empêche de pouvoir vendre seul, mais il y a sans doute une raison à cela. Vendre un bien immobilier, ou acheter un bien immobilier est plus délicat qu’il n’y paraît. En vous offrant les services d’un professionnel de l’immobilier, vous vous appuyez sur quelqu’un qui connait les écueils. Il vous aidera donc à les éviter. Connaître le cadre légal, connaître les obligations, et le cas échéant les sanctions en cas de non respect des règles… C’est pour cela que le professionnel de l’immobilier est formé de façon continue.

Services d’un professionnel de l’immobilier formé

C’est la que divergent les points de vues des uns et des autres. En effet, on entend régulièrement des particuliers se plaindre d’une mauvaise expérience qu’ils ont vécu. Ou bien même d’une mauvaise expérience qui leur a été raconté. C’est ainsi dans tous les métiers. « J’ai été chez ce garagiste, il est à fuir ! ». « Cette compagnie aérienne est horrible ». « Ces gens sont incompétents, n’allez pas chez eux »… La liste est longue. Aussi les professionnels de l’immobilier ont ils tenté de mettre en place des parades à cette mauvaise réputation qui se propage comme un mauvais virus. Code de déontologie et formation obligatoire pour tout le monde ! Tournée générale !

Avec ces parades, on n’empêchera pas un incompétent de nuire à la réputation des agents immobiliers. Parce qu’il faut bien l’admettre, il y a des professionnels qui se sont trompé de voie et qui nuisent aux autres, mais c’est pareil dans toutes les branches. Du plombier au médecin toutes les corporations sont gangrénées par des brebis galeuses, ou même plus simplement des professionnels qui sont dans un jour sans. Car cela suffit bien souvent à engendrer une réputation. Ce restaurant délicieux régale chaque jour des centaines de convives. Mais il suffit d’un plat raté pour que les réseaux sociaux s’emparent de l’affaire comme les flammes d’un papier journal.

L’immobilier est une activité chronophage

Si un professionnel de l’immobilier en fait son métier c’est qu’il y a une raison. Souvent, les vrais professionnels de ce domaine font des semaines qui sont très longues. Il est bien loin le mythe du professionnel qui flâne à son rythme. Trouver des biens à vendre, les commercialiser, les mettre en valeur, les faire visiter… Tout cela prend beaucoup de temps. Il suffit de tenter de mener seul son projet pour s’en rendre compte. Si vous réussissez à faire vos diagnostics, vos photos, votre annonces, vos publications, répondre au téléphone c’est déjà bien. Il vous faudra ensuite faire le tri parmi vos visiteurs, organiser les visites, sécuriser votre appartement ou votre maison, monter un dossier, et suivre vos acquéreurs… Et bien sur je saute certaines étapes, comme la négociation ou la partie administrative.

En résumé, les Services d’un professionnel de l’immobilier sont importants pour ne pas vous faire de bile, de cheveux blancs ou d’ulcère. C’est une façon également de se détacher de l’affect qui vous lie à votre bien. En pensant économiser une somme, certes séduisante, nombreux sont ceux qui se sont retrouvé à vendre bien moins cher que prévu, et bien après les échéances qu’ils avaient imaginé. Soyez plus malins que ça… Et n’écoutez pas votre belle-mère !

CCI - Attestations collaborateurs

CCI – Attestations collaborateurs et droit d’exercer

CCI – Attestations collaborateurs : Il ne faut pas confondre carte T et attestation collaborateur. Explications.

Il ne faut pas confondre carte T et attestation collaborateur.

L’agent immobilier est titulaire d’une carte T. Il peut s’entourer de collaborateurs pour travailler. Aussi, ils n’ont pas besoin d’être tous « agent immobilier ». L’agent immobilier en effet, possède une formation ou une expérience démontrée qui lui permettent d’engager certaines actions importantes. Cette limitation de l’activité à des encartés, justifiant de certaines compétences, a pour but de protéger le particulier. A ce titre, il peut espérer un service de qualité et un accompagnement lié au devoir de conseil du professionnel. Le mandataire en immobilier sera celui qui aura « mandat de travailler » dans l’immobilier, mais qui le fera sous l’autorité d’un porteur de carte. Il n’a pas les mêmes compétences, même si il peut les acquérir.

La formation obligatoire

Afin d’éviter de dégrader la profession et son rapport aux clients, on a mis en place récemment une formation obligatoire. Cette formation de 14H va permettre de s’assurer que le professionnel est compétent dans l’accompagnement de ses clients. Elle va écarter de fait un ensemble d’embûches qui sont susceptibles de se présenter sur la route des projets immobiliers. La CCI est chargée à ce titre de valider les candidatures des uns et des autres en vérifiant notamment les casiers judiciaires. En effet, une personne ayant été condamnée par le passé ne pourra pas exercer dans ce domaine. Il faut présenter un casier judiciaire vierge.

CCI – Attestations collaborateurs

Pour retrouver son sésame en ligne sur le site de la CCI, il faudra donc monter un dossier, somme toute assez simple, mais néanmoins complet. Le dossier se compose d’une pièce d’identité en cours de validité et d’une attestation d’assurance. En effet, un professionnel de l’immobilier doit absolument être assuré. L’absence d’assurance RCP sera condamnée tout comme la conduite d’une voiture sans assurance. Enfin le coût du traitement du dossier a été fixé à 50€ par la CCI.

Le dossier de l’Agent Immobilier sera lui plus complexe. Il demande de réunir des justificatifs précis d’expérience ou de diplômes. Le dossier sera bien évidemment plus cher et plus long, mais il ouvre la porte à bien plus de possibilité, dont celle de monter une agence au sein de laquelle recevoir du public.

Pascal Margerit

Interview de Pascal Margerit

Négociateur et Coach au sein du réseau Dr House Immo depuis quelques mois, Pascal Margerit nous parle de son métier et de sa vision de l’immobilier.

Pascal Margerit, peux tu te présenter?

Pascal Margerit : Natif d’Yssingeaux en Haute-Loire , j’ai passé mon enfance au pied des sucs entouré de Champ , de forêt ou le mot RESPECT y trouve tout son SENS. Installé depuis à AUREC SUR LOIRE. Je suis professionnel de l’immobilier depuis de nombreuses années et j’accompagne aussi bien mes clients vendeurs et acquéreurs que des confrères en immobilier.

Qu’est ce que tu aimes le plus dans ton métier?

J’exerce le métier de Conseiller en Immobilier depuis déjà 20 ans. Toutes ces années m’ont permises d’avoir une bonne connaissance du marché local et du tissu économique et culturel. Cela me permet de répondre au mieux aux attentes de mes clients Vendeurs ou Acquéreurs. En effet, ce métier est PASSIONNANT …… j’ai toujours autant de plaisir aujourd’hui que j’en avais à mes débuts. Il est  riche en rencontres, en échanges… D’ailleurs je ne l’exerce pas , je le vis.

Quelles sont les qualités d’un bon pro de immobilier?

Un bon pro doit être ACTIF et REACTIF. Mais il doit également faire preuve d’un grand sens de l’ECOUTE et avoir de vraies  VALEURS HUMAINES. Le professionnel de l’immobilier est l’allié de ses clients. En effet, qu’ils souhaitent vendre ou acheter une maison ou un bien immobilier en général il est à leurs côtés.

Pourquoi avoir choisi Dr House Immo?

J’ai choisi le Réseau Dr House Immo justement  pour ses VALEURS HUMAINES car nous partageons des valeurs  qui me sont chères. Mais aussi parce que le réseau est toujours à l’écoute de ses collaborateurs. Les hommes et les femmes qui composent le réseau partagent souvent mes convictions. Tout est fait pour nous apporter du soutien par le biais des différentes formations proposées. Et le réseau recherche à apporter une innovation constante au niveau de nos outils et supports.

formation en immobilier

La formation en immobilier, avec Nathalie d’Immo Academy

La formation obligatoire pour les professionnels de l’immobilier passe par une session annuelle de 14H minimum. Cette formation validée, le professionnel de l’immobilier pourra continuer à exercer son activité. Nathalie travaille au sein d’Immo-Academy, elle nous en dit un peu plus sur les sessions de formation pour les professionnels de l’immobilier.

La formation en immobilier est obligatoire

En effet, la formation est obligatoire depuis la loi ALUR. « C’est une très bonne chose nous explique Nathalie. Cela permet de modifier la perception que les clients ont des professionnels de l’immobilier. Car quand on explique que des formations annuelles sont dispensées pour chacun, cela les rassure. Ils savent qu’ils vont confier leur projet d’achat ou de vente à un vrai professionnel, formé et à jour. » C’est vrai que cette contrainte avait été accueillie avec scepticisme de la part d’une profession souvent mal considérée. « Aujourd’hui, la plupart des pros qui viennent se former sont ravis de cette piqure de rappel dans l’année. C’est aussi une occasion de se réunir et d’échanger avec des confrères. »

Une prise en charge possible

La prise en charge intégrale de cette formation est totalement possible. Nathalie nous explique qu’elle s’occupe de tout. En fin presque tout. « Je ne peux pas aller chez les uns et les autres pour récolter les papiers, mais une fois qu’ils nous ont fourni leur dossier complet, je prends le relais. » Les dossiers sont montés et suivi pour assurer un remboursement qui permet de ne pas payer une formation qui sera ensuite un simple investissement de temps. Dans la plupart des cas, le remboursement prend juste du temps. Nathalie ajoute, « mais avec un peu de patience, on arrive à tout avec nos interlocuteurs. »

N’attendez pas pour faire vos 14H

Nathalie a donc beaucoup de travail. Elle constitue les dossiers pour plusieurs dizaines de mandataires par mois, mais elle trouve le challenge motivant. « Généralement les gens que j’ai au téléphone sont très sympas. Ils savent que l’on travaille ensemble pour obtenir le meilleur résultat. Il y a une notion de travail en équipe que je trouve très stimulante. » Et si elle devait donner un conseil aux mandataires qui souhaitent faire leur formation? « N’attendez pas, les formations de Dominique Piredda sont vraiment biens ce serait dommage de louper le créneau et de faire une formation par défaut. Il y a de nombreuses dates partout en France.

« On essaye de structurer notre approche pour être toujours plus en phase avec le métier, avec la formation, et avec les attentes des uns et des autres. A ce titre,  Immo Academy propose une diversité de formations « loi ALUR ». Les mandataires ont le choix. Ils peuvent actualiser leurs connaissances en suivant par exemple une formation sur la prise de mandat ou sur la négociation immobilière. Mais, ils peuvent également choisir d’élargir leurs compétences en optant pour des formations loi ALUR plus spécialisées comme par exemple celle sur la VEFA ou celle sur le viager.

Il ne faut pas voir la formation comme une obligation à proprement parler, mais plutôt comme une action pertinente. Indispensable pour être un « bon » professionnel. Dominique et Serge, nos formateurs,  sont avant tout des hommes de terrain. Des mandataires aguerris pleinement conscients des réalités du métier et donc soucieux d’apporter aux stagiaires des formations adaptées à leurs besoins. D’ailleurs chaque année, Immo Academy forme des professionnels qui reviennent s’inscrire l’année suivante. C’est un bon indicateur de qualité et de satisfaction client!

Pour contacter Nathalie: nathalie@immo-academy.net ou par téléphone : 0669595801

Communication non-verbale

Communication non verbale et Immobilier

La Communication non-verbale vous connaissez? Mandataire en immobilier, nous faisons un métier où il est important de parler. Il est important d’écouter, mais également de parler pour rassurer, pour argumenter et présenter. Imaginez un négociateur immobilier qui ne parle pas… Compliqué pour lui de faire une vente. Mais parler ne fait pas tout. Il existe une forme de communication qui se passe du langage. Décryptage.

Qu’est ce que la communication non-verbale

La communication non verbale regroupe tous les échanges n’ayant pas recours à la grammaire. Elle se base sur des gestes ou des expressions faciales par exemple. On sait depuis longtemps déjà que les signaux qu’envoient un individu sont captés par ses interlocuteurs. On parle ici de signaux conscients ou inconscients, mais également de postures soigneusement étudiées pour amener un résultat. La communication non-verbale relève du domaine de l’étude des émotions. Les études réalisées grâce à l’imagerie médicale le confirment. Le corps fait passer son message au moyen de signaux remplaçant les mots. De plus, les interlocuteurs réagissent inconsciemment aux messages non verbaux mutuels.

Comment la mettre en pratique

Que ce soit avec l’intonation de la voix, le positionnement du corps, le regard, le look… Il y a des dizaines de signaux qui sont envoyés à nos clients lors d’un échange. Vous n’avez pas deux fois l’occasion de faire une bonne première impression. Posez vous les bonnes questions quand vous préparez vos rendez-vous. Est ce que finalement cette tenue est adéquate? Est ce que ce tic de langage ne vous dessert pas lors de vos argumentations? Les mises en situation que proposent certains organismes de formation sont de bons exercices, ils vous permettent de vous voir un peu de l’extérieur. Sous la forme de jeux de rôles, ils vous font voir les autres en exercice et vous autorisent une remise en question de vos méthodes.

L’attitude, finalement

A travers cette remise à plat de votre approche client, il y a une notion d’attitude générale. Vous faites ce métier depuis un certain temps, vous avez appris à le faire d’une certaine manière. Et si vous vous renouveliez? Il n’est pas question de tout changer, juste d’améliorer. On le sait, nos clients évoluent, les époques et les moeurs avec. Il y a quelques années travailler sans cravate n’était pas envisageable. Mais le regard que portent les gens désormais sur les cravates est très différent… Demandez vous ce que l’on attend de vous; Soyez naturels et décontracté. Les enjeux sont importants, mais quand on fait appel à un spécialiste, on s’attend à de la maitrise. Vous devez rassurer et faire avancer les choses. C’est à cette fin que la communication non-verbale peut devenir un atout maître dans votre jeu !